Clémentine Noumbissi tout près d'une médaille

Clémentine Noumbissie n’aura pas de médaille aux Jeux olympiques 2020. L’haltérophile camerounaise engagée dans les 87kg dames, qui avait terminé 3ème dans son groupe, n’a finalement pas pu faire mieux que ses concurrentes. L’haltérophile camerounaise a soulevé une charge totale de 224kg (99kg en arraché et 125kg en épaulé-jeté). A peine un kg de moins que l’Espagnole Lidia Valentin Perez, dans leur série. La Coréenne Yeounhee Kang a été la plus forte de la série, avec 231kg.

- Publicité -

Mais finalement, aucune des trois de la série n’est montée sur le podium. La Lionne indomptable se contente d’un 11ème rang dans la catégorie. La Chinoise Wang Zhouyou, déjà championne du monde 2018 (des -76 kg) et 2019 (des -87 kg), a soulevé la plus lourde charge (270kg dont 120 à l’arraché et 150 en épaulé-jeté), équivalant à la médaille d’or, devant l’Equatorienne Salazar Arce Tamara Yajaira (263kg) qui a réalisé la même performance en épaulé-jeté, mais a été moins entreprenante en arraché (113kg). La Dominicaine Santana Peguero Crismery Dominga se contente du bronze (256kg), avec une charge de 116kg en arraché et 140kg en épaulé-jeté.

Avant l’entrée en scène de l’haltérophile des 87kg, tous les athlètes camerounais avaient été éliminés. Seuls Albert Mengue Ayissi a pu remporter un combat, avant d’être éliminé au prochain tour. En natation, les deux ambassadeurs du Vert-rouge-jaune ont terminé chacun premier de sa série au premier tour, mais leurs chronomètres n’ont pas permis d’aller plus loin que ce premier tour. Pour le reste, le Cameroun a fait jusqu’ici de la simple figuration. Après Clémentine Noumbissi, on attendra l’entrée en scène sprinteur Emmanuel Eseme aux 200m ce mercredi 4 août, et enfin de la lutteuse Essombe Tiako jeudi 5 août 2021.

Attention, article mis à jour ce 2 août 2021 à 19h45

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here