Pouvoir : Paul Biya tutoie la vacance et rentre au pays

Le Chef de l’Etat est rentré ce 16 août 2021, à son 35ème jour hors du pays.

0
504
paul_biya de retour au pays

Paul Biya est de retour au pays. Le Chef de l’Etat a regagné la capitale ce 16 août. Au 35ème jour hors de la capitale, hors du pays. Après plusieurs signaux qui se sont avérés faux. Sans explications. Cette fois-ci aura été la bonne. Et dès la matinée, la forte présence des policiers postés tout au long de l’itinéraire allant de l’aéroport international de Yaoundé au Palais de l’unité, était déjà un signe annonciateur. Puis la présence des éléments de la Garde présidentielle armés jusqu’aux dents, achevait de convaincre de la nature de l’événement du jour.

- Publicité -

Le président de la République avait quitté Yaoundé le 11 juillet dernier, pour « un court séjour en Europe », selon les termes d’un communiqué du Directeur du Cabinet civil de la présidence de la République. Une direction non précisée, dans un contexte marqué par des rumeurs sur l’état de santé « inquiétant » de l’homme. Et c’est la Brigade antisardinard (BAS), ce regroupement d’activistes basés à l’étranger, et notamment en occident, qui orientera l’opinion publique sur la destination prise par Paul Biya : Genève. La BAS qui ne lâche plus le président camerounais dans ses séjours en Occident, a organisé plusieurs manifestations violentes devant l’hôpital Intercontinental de la capitale suisse, où est généralement logé le président Paul Biya au pouvoir depuis le 6 novembre 1982. Promettant d’y déloger l’homme qui n’y était plus passé depuis juin 2019, lorsque pour les activistes avaient organisé le premier mouvement violent. Amenant la Garde du président Biya à une riposte qui a eu pour conséquence des condamnations par la justice suisse. La faute des protecteurs de Paul Biya était d’avoir empêché un journaliste de la télévision nationale suisse de faire son travail, en l’ayant molesté et confisqué son matériel de travail. Paul Biya qui avait organisé une contre-manifestation pour contrer la seconde manifestation des activistes, avait perdu la bataille, tant certains de ses hommes avaient été interpellés, pour s’être engagés dans la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique. De toutes les façons, Paul Biya qui depuis des années, multiplie des séjours plus ou moins longs en Europe et notamment en Suisse, est devenu casanier. Jusqu’à ce 11 juillet 2021.

Paul Biya rentre donc au 35ème jour loin de son pays. La constitution camerounaise prévoit la constatation de la vacance du pouvoir en cas de déplacement du président de la République, si le détenteur du pouvoir exécutif séjourne hors du pays au-delà de 40 jours.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here