Energie : le Cameroun et la Corée veulent renforcer la connexion

0
328

A l’occasion du 10e forum de coopération économique et énergétique, tenu le 5 mai dernier à Yaoundé, les deux Etats ont exploré les axes d’investissements afin de développer le secteur de l’électricité au Cameroun .


La Corée et le Cameroun entendent renforcer leurs liaisons économiques afin de développer le secteur de l’énergie au Cameroun. Le mercredi 5 mai dernier, le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey co présidait avec l’ambassadeur de la Corée du Sud au Cameroun, Jongham Kim, la 10e édition du Forum économique et énergétique des deux pays. Réunis à Yaoundé, opérateurs économiques venus de Corée, et personnalités des deux pays avaient comme principal point à l’ordre du jour : trouver des axes de coopération économique qui permettraient de développer l’accès à l’électricité au Cameroun et d’accroître sa qualité. Pour cela, le ministre Alamine Ousmane Mey a présenté aux entreprises de l’Agence coréenne de promotion du commerce extérieur et des investissements (Kotra), ainsi qu’à d’autres, l’importance du secteur énergétique dans la nouvelle Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 et les opportunités d’affaires qui en découlent. «Le gouvernement entend développer l’important potentiel hydroélectrique national, le second en Afrique au sud du Sahara; développer les énergies alternatives, notamment l’énergie solaire; optimiser et renforcer l’utilisation de la biomasse, moderniser le réseau de transport et de distribution de l’énergie électrique. À travers ces investissements, le gouvernement voudrait, dans un premier temps, porter l’offre de 1650 MW en 2019 à 5000 MW en 2030. Dans son ambition de promotion d’un développement inclusif et durable, le gouvernement sait pouvoir compter sur le soutien technique et financier de la coopération coréenne», a-t-il indiqué dans son discours de circonstance. Un discours qui, dans le détail, a présenté le potentiel énergétique du Cameroun, les attentes de l’économie camerounaise envers le secteur énergétique et précisément dans le domaine électrique, et dans quelles mesures des partenariats pouvaient être signés entre les entreprises camerounaises et coréennes. Mais il ne s’agira pas seulement d’investir dans le volet production, mais dans tous les aspects qui contribueront à faciliter l’accès à l’électricité de qualité au Cameroun. Ce sont donc aussi le transport et la distribution de l’électricité. L’Etat ne disposant pas d’assez de ressources, ces investissements vont « nécessiter une intervention forte du secteur privé à travers les partenariats publics-privés, en matière d’investissements directs étrangers », a précisé le membre du gouvernement. Parlant justement de ces entreprises, l’ambassadeur Jongham Kim a fait remarquer la présence à ce forum de deux géants de l’économie coréenne. Les entreprises Korea Midland Power, entreprise publique chargée de la mise en œuvre des politiques en matière d’électricité en Corée, et Daewoo E&C, grand constructeur spécialisé dans le secteur de l’énergie.

- Publicité -
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here