Diffamation : Me Happi Dieudonné attaque des proches de Samuel Eto’o en justice

Serge Tamba, Richard Naha et Crépin Nyamsi, très actifs sur les réseaux sociaux.

Par un communiqué rendu public ce 4 juillet 2024, Me Monthe Patrice annonce saisir les tribunaux contre Serge Tamba, Richard Naha et Crépin Nyamsi. L’ancien président du Comité de normalisation leur reproche de l’avoir « diffamé en public et sur les réseaux sociaux ». L’avocat au barreau du Cameroun, actuellement membre de la commission Gouvernance de la Confédération africaine de football (CAF), fait partie des cibles de la « soldatesque » de Samuel Eto’o. Lui qui était arrivé à la normalisation par l’entremise de Samuel Eto’o, mais qui n’est plus en odeur de sainteté avec son ancien conseil.

Les deux premiers sont animateur radio et photographe de presse (en exil en France) ; le 3ème est fonctionnaire du ministère des Finances et membre du Comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Ils ont en commun d’être particulièrement actifs sur les réseaux sociaux, à défendre avec virulence Samuel Eto’o, président de la Fécafoot. N’hésitant même pas à aller au choc pour faire des menaces et proférer des injures contre ceux qui ne sont pas alignés aux positions de leur protégé.

L’ancien président du Comité de normalisation reproche à ces défenseurs de Samuel Eto’o sur la toile, «de ternir son image et sa notoriété en le couvrant d’opprobre et corrélativement de porter gravement atteinte à l’honneur et à la considération de plusieurs membres de sa famille ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.