Cap vert-Cameroun : le match de la vengeance pour les Lions indomptables

Les deux adversaires qui se connaissent depuis 2012, et les Requins bleus sont « favoris » dans le palmarès.

0
195
Duel en perspective

Lions indomptables et Requins bleus s’affrontent ce soir pour le compte de la 3ème et dernière journée des matchs de poule de la CAN 2021. Un match qui met au prises le pays organisateur et leader du groupe A, et le dernier du groupe. Même si le Cameroun est déjà qualifié pour les 8ème de finale, la position finale qui devra déterminer son adversaire et le stade où il devra jouer le match de ce second tour, reste à déterminer. Certes tout dépend aussi du résultat du match de Bafoussam entre le Burkina Faso et l’Ethiopie, mais le sort du match du stade d’Olembe compte aussi. Parce qu’en cas de victoire, le Burkina passe à six points. Et alors, une défaite du Cameroun imposerait des calculs entre les deux adversaires. En revanche, une victoire ou un nul du Cameroun le maintient au stade d’Olembe, quelle que soit l’issue de l’autre match. En revanche, l’Ethiopie est déjà certaine de quitter la compétition, sauf miracle car espérer un rattrapage comme meilleur 3ème nécessite au moins quatre points et donc une victoire sur le Burkina Faso ce soir, et des défaites d’autres concurrents pour une des quatre places de 3ème.

- Publicité -

Unique tombeur de Conceiçao

Quoi qu’il en soit, les Lions indomptables ont déjà leurs deux pieds en 8ème de finale. Mais vont-ils s’en sortir face aux Requins bleus ? Tout et possible en matière de football mais c’est un adversaire qui n’a jamais été facile à manœuvrer par les quintuples champions d’Afrique. En trois oppositions, les Requins bleus ont pris le dessus deux fois. La première confrontation ente les deux adversaires remonte à 2012, aux éliminatoires de la CAN 2013. En 2012, Soares et ses coéquipiers avaient neutralisé Idris Carlos Kameni et compagnie à Praia (2-0), avant de rugir à Yaoundé, sur la plus petite des marques. Au retour, le Cameroun qui avait fait appel à Jean Paul AKono pour remplacer Denis Lavagne qui ne semblait pas faire l’affaire, avait battu les visiteurs (1-0), sur un but de Fabrice Olinga. Mais le match aller avait déjà gâché les chances du Cameroun de participer à la CAN Gabon-Guinée équatoriale 2013. Et actuellement, le Cap vert demeure la seule équipe à avoir battu le Cameroun sous Antonio Conceiçao en deux années de magistère sur le banc des Lions indomptables. C’était en éliminatoires de l’actuelle CAN (3-1).

C’est dire si rien n’est rassurant pour des Lions indomptables habitués à être malmenés par ce petit poucet qui, tout de même, est classé au 73ème rang mondial du football, en en étant 13ème au ranking Afrique (le Cameroun étant 50ème mondiale et 6ème africain). C’est donc un adversaire à prendre au sérieux. Pour sa première participation à la CAN en 2013, le tombeur du Cameroun avait atteint les quarts de finale, avant d’être désillusionné par le Ghana. Même si à la prochaine édition en 2015, les Requins bleus rentrent au premier tour, ils n’ont perdu aucun de leurs trois matchs. Six ans après, les Requins bleus retrouvent les Lions indomptables, cette fois-ci en phase finale de CAN, à la maison. Le Cameroun est sur une pente ascendante. Même si le désir de tourner l’effectif peut conduire le staff technique des Lions indomptables à relâcher dans la concentration. Le pays organisateur étant déjà qualifié. Mais Conceiçao a tout de même indiqué qu’il n’y aura pas grand changement dans la sélection entrante. Bubista, lui, a dans ses rangs d’anciens bourreaux des Lions, dont Marco Soares et Julio Tavares.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.