Cameroun-Malawi : Le jeu et les notes des joueurs

0
36
Les Lions ont été pour la plupart au-dessus de la moyenne

Dévis Epassy (6,5/10) : le gardien camerounais a globalement été tranquille en première période. Il est néanmoins décisif en seconde période sur quelques situations chaudes.

- Publicité -

Faï Collins (6/10) : souvent bousculé, il a su réagir pour se faire respecter. Il n’a cependant pas beaucoup aidé sur le plan offensif. Ses centres sont restés attendus.

Michaël Ngadeu (7/10) : actif comme à son habitude, il n’a laissé aucun espace aux attaquants adverses. Défensivement, il a rendu une bonne copie. Et s’est même illustré en buteur à la 23e minute.

Harold Moukoudi (6/10) : le défenseur de l’ASSE a tenu son rang en imposant un combat physique à tous ceux qui se sont frottés à lui. Tranchant dans les duels aériens, il a formé un mur infranchissable avec Ngadeu.

Olivier Mbaïzo (5/10) : il a commencé doucement, avec quelques passes approximatives, avant de se reprendre en main. Il a joué à son rythme sans réellement forcer. Même s’il aurait dû faire faire plus d’efforts au plan offensif.

Martin Hongla (5/10) : la recrue d’Hellas Verone n’a pas fait preuve d’une grande sérénité. Il offre une balle en or à un attaquant malawite à la 72e . Heureusement, Epassy fait la parade parfaite pour sauver ses buts.

Pierre Kunde (6/10) : Il a bien commencé avec des montées incisives malgré des choix peu fructueux avec le ballon. Il est ensuite rentré dans le rang, s’illustrant par une somptueuse passe à destination de Vincent Aboubakar pour l’ouverture du score (10e ). Il cède sa place à Zambo (83e, non noté).

Toko Ekambi (5/10) : il a réalisé de nombreuses différences grâce à sa pointe de vitesse et son envie de toujours jouer vers l’avant. Mais a manqué de justesse dans le dernier geste. Il est remplacé par Ignatius Ganago (63e ).

Moumi Ngamaleu (4,5/10) : en dehors de son centre pour le but du break (23e ), Moumi Ngamaleu a eu du mal à peser dans son couloir. L’attaquant de Young Boys a logiquement été un ton en dessous. Il est remplacé par Bassogog (74e, non noté).

Choupo Moting (5/10) : volontaire et précieux dans le pressing, il a causé quelques problèmes en début de match avec des percées tranchantes. Il a été dangereux dans la surface et a même été proche de marquer. Malheureusement, il a été peu visible en deuxième mi-temps. Il cède sa place à Yvan Neyou (64e ).

Vincent Aboubakar (7/10) : bien décidé à montrer qu’il méritait de porter le brassard, Aboubakar a été précieux dans ce match. Auteur d’un magnifique à la 10e, il a pesé sur la défense adverse. Et même quand son équipe menait 2-0, il n’a rien lâché. Il a été remplacé à la 74e par Stéphane Bahoken (non noté).

Yvan Neyou (4/10) : à l’image de ses performances en club depuis le début de la saison, le milieu de l’ASSE n’a été qu’une ombre durant les 25 minutes passées sur la pelouse. Plutôt volontaire sur les phases défensives, il n’a pas su trop quoi faire du ballon.

Ignatius Ganago (4/10) : même s’il a été intéressant sur ses projections vers l’avant, il s’en est mêlé les pinceaux plusieurs fois. Son manque d’adresse devant les défenseurs malawites lui coûte quelques points.

Par Arthur Wandji

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here