Arbitrage : Carine Atezambong dans l’histoire

0
509

A 38 ans, l’arbitre internationale camerounaise est la première femme de l’histoire de son pays, à officier dans une Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football masculin.

- Publicité -

Le 12 janvier 2021 restera à jamais graver dans la mémoire de Carine Atezambong. C’est en effet ce jour-là, qu’elle est officiellement devenue la première arbitre camerounaise à officier dans une CAN de football masculin. C’était à l’occasion du match Mauritanie – Gambie (0-1), de la première journée dans le groupe F. Une expérience inouïe pour l’assistante numéro 2 de ce match. « Ce fut une expérience très bien vécue, a-t-elle avoué à Sportnewsafrica.com. On ressent beaucoup de sensations. L’adrénaline monte. Mais lorsque les premières secondes de la rencontres ont passées, toute la pression disparaît ». La jeune dame de 38 ans est davantage heureuse, car sa première dans cette compétition se tient dans son pays.

« C’est comme un rêve qui se réalise, dit-elle. Mais attention : lorsque vous officiez dans votre pays, vous n’avez pas droit à l’erreur. Vous devez être irréprochable ». Ce défis, il fallait donc le relever avec une bonne dose de mental. «Nous les arbitres femmes, nous devons prouver physiquement, athlétiquement et psychologiquement que nous avons les mêmes aptitudes que les hommes», a-t-elle martelé. Son secret ? « Le travail, le travail et rien que le travail. Il faut croire en soi, croire en ses capacités. Ça demande beaucoup d’abnégation et de sacrifice. Il faut oser et avoir confiance en soi », déclare celle qui a embrassé le métier d’arbitre en 2009. «Je pense que l’arbitrage camerounais en général et l’arbitrage féminin en particulier est en train de prendre de la hauteur. Il y a lieu de s’en féliciter », a-t-elle conclu.

Première de la classe au Cameroun, Carine Atezambong n’est cependant pas à sa première expérience dans un tournoi réservé aux hommes. En janvier 2021, elle a constitué avec Lydia Tafesse Abebe (Ethiopie), Bernadetta Kwimbira (Malawi) et Mimis en Lyorhe (Nigeria), le quatuor féminin retenu pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations au Cameroun. Elle devenait ainsi, la première femme de son pays à officier dans ce tournoi. Quelques années plus tôt (2014), la Lionne indomptable du sifflet devenait la première et unique femme arbitre du championnat camerounais de D1 masculine.

Devenue arbitre internationale la même année, elle a également officié aux Jeux Africains de Brazzaville 2015,à des matchs qualificatifs pour les JO de2016 et à la phase finale de la CAN féminine de 2016. Des expériences enrichissantes pour la fille de Dschang dans l’Ouest du Cameroun qui rêve de se produire sur la scène mondiale. Une nouvelle page de son histoire qu’elle écrira peut-être à la Coupe du monde féminin Australie – Nouvelle Zélande
2023 dont elle fait partie des arbitres présélectionnés ? Croisons les doigts.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here