Transport : le port de Kribi tient ses vainqueurs du Hackton

0
298

La phase finale de la compétition qui mettait aux prises 140 projets de développement informatique s’est soldée par le sacre de trois équipes le 27 mars dernier.


La première édition du Hacktone de Kribi s’est achevée le 27 mars dernier à Kribi. La compétition organisée par le Port Autonome de Kribi (PAK) a récompensé les trois meilleurs projets sur les 10 finalistes. Innovative Clan remporte la compétition ainsi qu’un chèque d’un million de francs CFA. La seconde équipe est Geo advantage, qui encaisse 500 000 francs CFA tandis que la troisième équipe, Team Bolloré, se contente de 300 000 francs CFA. En plus de ces appuis financiers, « le premier projet bénéficiera en plus d’un accompagnement de trois à six mois », a annoncé Habib Iya, responsable du département commercial et marketing du Port Autonome de Kribi.

Ces équipes étaient appelées à proposer des projets de logiciel ou d’applications dédiés à améliorer la qualité du service de cette plateforme portuaire. Des 140 équipes qui ont souscrit du 15 février au 7 mars dernier, une première phase de sélection a permis de maintenir 35 équipes pour la deuxième phase. « Les critères de sélection reposaient sur l’apport du projet dans la gestion logistique du PAK et ou de ses partenaires », apprend-t-on d’une source officielle au Port. S’en est alors suivie la deuxième phase du concours, organisée le 24 mars. Elle a vu émerger les 10 premiers finalistes qui étaient: « Aef Tech, Alain web Creator start-up, Excellogistic, Geo-Advantage Innovative Clan, Pegasus, Team Bolloré, Techies Bot, Wobevi et Nashma », renseigne la liste de finalistes publiée par le PAK. La troisième phase consistait en une autre présentation des projets devant les membres du Jury, au cours d’une cérémonie organisée pour la circonstance. Les 10 équipes ont à nouveau défendu leurs solutions, cette fois devant un Jury composé de professionnels de la logistique et de divers services portuaires, notamment Norbert Belinga, chef secteur des Douanes Sud 2 et Mikael Mama Awoumou, directeur d’exploitation du PAK. L’objectif attendu au terme de cette compétition et de la phase d’accompagnement qui s’en suit est de challenger les problématiques récurrentes de l’écosystème portuaire en recourant à l’intelligence informatique dans le but de développer des solutions innovantes, modernes et efficaces à tous, précisément aux clients, aux partenaires et même à la place portuaire. « C’est également l’occasion de rapprocher le Port de son environnement et d’intéresser la jeunesse à ce bijou », a précisé le chef du département commercial et marketing, en lançant la compétition le 15 février dernier. La cérémonie de samedi dernier a justement été une occasion pour ces jeunes d’effectuer des visites guidées au Port Autonome de Douala.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.