Télécentres communautaires polyvalents : cap sur la dynamisation

0
111

L’objectif du ministre des Postes et télécommunications est de doter le pays de télécentres nouvelle génération, où tous les services seront accessibles à des coûts abordables.


Cap sur les Télécentres Communautaires Polyvalents (TCP) « nouvelle génération ». C’est ainsi que se résume la nouvelle vision formulée par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), dans le cadre de la dynamisation des TCP au Cameroun. Il s’agit pour Minette Libom Li Likeng, de «Rendre accessibles, de manière équitable à tous les citoyens dans leur localité, par le biais des Télécentres, tous les services des secteurs public, privé et social, en assurer l’efficacité, la transparence et la fiabilité à des coûts abordables, pour répondre aux besoins fondamentaux des populations rurales, afin de réduire la fracture numérique». Le plan de relance du gouvernement en la matière est au cœur d’un atelier qui a démarré ce mercredi 27 octobre 2021 au Palais des Congrès de Yaoundé.

- Publicité -

Recueillir des contributions scientifiques

Les travaux ouverts par le Minpostel ont pour objectif de partager et de documenter cette nouvelle vision, devant guider le développement des TCP au Cameroun, et de susciter l’adhésion de toutes les parties prenantes. Il s’agit des Administrations compétentes, les entreprises sous tutelle du ministère des Postes et Télécommunications, les responsables de régions, les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) concernées, les organisations internationales, les Startups, les opérateurs du secteur et la société civile. Il n’est cependant pas seulement question de partager cette nouvelle vision avec toutes les parties prenantes, mais aussi de recueillir toutes les contributions scientifiques devant permettre de documenter et de rendre mature cette nouvelle vision. « C’est tout le sens de cet atelier qui s’inscrit en droite ligne de l’ambition et de la détermination des pouvoirs publics à œuvrer pour la promotion du développement local à travers les TIC », a indiqué Minette Libom Li Likeng. Ainsi donc, il s’agit de partager avec tous les acteurs, les éléments de la vision portant sur : la rétrocession des TCP aux Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) ; les options de modèle économique et de gestion proposées. Et aussi de : documenter les aspects portant sur la rétrocession des TCP aux CTD et les aspects techniques de la vision relative à la définition non seulement des missions et du mode de recrutement de l’intégrateur, des contenus et services, et des options de connectivité etc. ; définir le cadre de développement de capacités ; déterminer les aspects de pérennisation et de viabilité des TCP. Les principales thématiques retenues pour les débats qui meubleront les travaux en ateliers portent à cet effet sur : les contenus et les services des TCP ; les missions et la sélection de l’intégrateur ; l’architecture IT des TCP (Intégrateur, réseau, connectivité…) ; la pérennisation et la viabilisation des TCP ; le développement des capacités ; le modèle économique de gestion des TCP.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here