Section Ofrdpc de Nitoukou : duel entre la maire et son adjoint

0
158

Angeline Enanga fera face à son adjointe Claire Bendobal au poste de présidente de section Ofrdpc de Nitoukou dans la région du Centre, département du Mbam-et-Inoubou. Angeline Enanga fera face à son adjointe Claire Bendobal au poste de présidente de section Ofrdpc de Nitoukou dans la région du Centre, département du Mbam-et-Inoubou.

- Publicité -

Le Pr Aboya Endong Manassé, président de la commission électorale de la section Mbam-et-Inoubou 4C, Nitoukou, a du pain sur la planche. Il devra se prononcer dans les prochains jours sur les différentes candidatures que la commission qu’il dirige a reçues. Elle a enregistré les candidatures de l’honorable Peter William Mandio et Emile Batikbonak comme postulants au poste de président de la section Rdpc Mbam-etInoubou 4C.

Au niveau de l’Ofrdpc, le maire de Nitoukou Angeline Enanga veut briguer le poste de présidente de section de cette localité. Sa première adjointe Claire Bendobal postule aussi à la même fonction. Après le dépôt des candidatures, un problème de représentativité sociologique s’est aussitôt posé de toute évidence. Car l’honorable Mandio est originaire de Ndougbissoung et Enanga Angeline, maire de Nitoukou, Banen du village Ndema est mariée à un homme du village Ekondj, situé dans la même zone politique que Ndougbissoung. Pour certains observateurs, les deux candidats sont déjà respectivement maire et député, il n’est plus question qu’ils soient présidents des sections Rdpc et Ofrdpc. Surtout que la circulaire explicative du secrétaire général du Comité central indiquait que « l’esprit de partage, d’inclusion, de performance, du respect de la composante sociologique, doit prévaloir tout au long du processus ». Si l’on tient compte de ces critères, il est donc clair qu’au moins un des deux candidats à défaut de désister doit être disqualifié. Lequel donc? Difficile à dire. En attendant que la commission électorale de section se décide, les commentaires vont bon train. Plusieurs militants, même s’ils ne donnent pas une raison objective, pense que c’est Angeline Enanga qui doit être disqualifiée. Face à cette adversité, Angeline Enanga crie au complot. Elle est convaincue que la proximité de sa rivale avec l’honorable Mandio qui jouit d’une certaine popularité jouera en sa défaveur.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here