Rdpc : la vieille garde ne lâche pas prise

0
105

Plusieurs caciques du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais sont encore appelés à coordonner les opérations électorales au sein du parti à partir du 7 août prochain.


Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais donne l’impression d’être un club de vétérans. A 77 ans, Jean Nkuete doit encore chapeauter la commission centrale de supervision des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc. Le secrétaire général sera assisté dans cette tâche par 11 camarades aux profils assez typiques. Grégoire Owona 71 ans est le secrétaire général adjoint du parti ; Yaou Aissatou, présidente du Bureau national de l’Ofrdpc 69 ans; Balungeli Confiance Ebune 68 ans. Ibrahim Talba Malla, ou encore Paul Célestin Ndembiyembe 69 ans. Jean-Fabien Monkam Nitcheu, rapporteur auprès de cette équipe a 77ans. Au niveau du secrétariat technique, c’est encore une équipe de vétéran qui sera à la manœuvre. A la sous-commission intendance, Gilbert Tsimi Evouna 77ans ; Jean Bernard Ndongo Essomba, député du Rdpc depuis 1992 ; Baba Ahmadou Danpullo 69 ans, ont été désignés membres du secrétariat technique dans la circulaire du secrétaire général Jean Kuete. Au sein des commissions régionales de coordination et des commissions départementales de contrôle, ce n’est peut-être pas la très vielle garde du Rdpc qui est chargée de coordonner les élections sur le terrain, mais les mandataires du Rdpc semblent être les mêmes depuis plus de 10 ans. Dans la Mefou et Afamba par exemple, les noms de Sylvestre Naah Ondoa et de Melingui Roger reviennent depuis plusieurs années ; dans le Grand-Nord, certains noms sont récurrents : Zacharie Perevet, Dr Taiga ou encore Abba Sadou ; Dans la région de l’Est, l’on a toujours vu les noms de Badel Ndanga Ndinda ; Benjamin Amama etc. Un constat qui amène certains observateurs à penser que les caciques du parti de Paul Biya ne veulent pas passer le témoin à la jeune génération. Surtout que la plupart des partis rivaux, sont essentiellement coordonnés par une élite jeune. Ce qui expliquerait d’ailleurs le désaccord entre communicationnel entre le Rdpc et certains partis de l’opposition.

- Publicité -
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here