Medicaments : l’État veut sauver l’industrie pharmaceutique

0
92

L’allègement des procédures de délivrance d’autorisations de mise sur le marché et d’accès au financement sont quelques pistes de solutions.

- Publicité -

D’après la Direction de la Pharmacie du Médicament et des Laboratoires( DPML) du Ministère de la Santé publique, seulement 2% des produits pharmaceutiques retrouvés sur le marché camerounais sont produits au Cameroun, tandis que 98% sont importés.

Il ressort également des difficultés pour les industriels locaux, à obtenir les autorisations de mise sur le marché (AMM), les difficultés d’accès au financement, et la difficile équation de faire sortir les produits du pays .

C’est pour trouver un début de solutions qu’une réunion de concertation relative à la promotion du « Made in Cameroun », a été présidée le 20 janvier 2022 par le Secrétaire Général du ministère de la Santé Publique, le Pr Louis Richard NJOCK, en présence du représentant du réseau national des industriels locaux ainsi que celui des grossistes.

Allègement des procédures

Le secteur de l’industrie pharmaceutique locale regorge pourtant des potentialités pouvant le booster. Au nombre de celles-ci, le ministère de la Santé cite, la disponibilité d’une main d’oeuvre locale, l’accès au marché africain avec une forte demande des pays de la sous- région, la volonté de l’État de soutenir le secteur ( avec l’allègement de la taxation), et la disponibilité des matières premières locales.

À l’issue de cette concertation, des mesures ont été prise, afin de permettre de grandes avancées dans la promotion de la production locale du médicament. Au nombre de celles-ci, l’allègement des procédures de délivrance des autorisations de mise sur le marché des produits fabriqués localement, la réduction du délai de délivrance des agréments, ainsi que la promotion de l’industrie pharmaceutique locale, par la définition des quotas de commande par les grossistes ( 70/30) .

A noter que toutes ces mesures seront suivies et évaluées chaque trimestre par un comité qui sera mis sur pied.

Amandine A

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here