La DGI dépasse de 50 milliards ses objectifs au premier semestre

0
349

Entre janvier et fin mai derniers, la Direction générale des Impôts a collecté 845 milliards de francs CfA contre 795 milliards sur la même période en 2020.


Les recettes fiscales croissent au premier semestre 2021. Les collectes des cinq premiers mois se chiffrent à 845 milliards de francs CFA. Sur la même période en 2020, elles représentaient 795 milliards de francs CFA. Calcul fait, l’on comptabilise une augmentation de 50 milliards de francs CFA. C’est ce que révèle dans une récente interview accordée à la télévision nationale publique, Modeste Mopa Fatoing, le directeur général des Impôts .

- Publicité -

Selon le responsable de l’administration fiscale, cette performance est le fruit, entre autres, des réformes menées depuis quelques années au sein de la DGI. Réformes visant d’une part à améliorer la collecte de l’impôt et de l’autre le service rendu aux usagers, elles ont pour socle la simplification des procédures de collecte par la digitalisation. « Nous avons beaucoup avancé, les réformes sont bientôt achevées. Notre objectif au départ était de défiscaliser toutes les procédures fiscales, partant de l’enregistrement du contribuable au paiement des impôts en passant par la déclaration des impôts », a-t-il indiqué. Aujourd’hui, « tout est complètement fait en ligne, au niveau des grandes, des moyennes, des petites et des micros entreprises des chefs lieu des régions. Il est possible de s’enregistrer à partir de son téléphone ou de son ordinateur, et de payer l’impôt sans se rapprocher de l’administration fiscale, car il n’y a plus de caisse au niveau de l’administration des impôts. Même les différentes attestations fiscales s’acquièrent désormais en ligne », a relevé le directeur général.

Aux réformes entreprises par l’administration fiscale s’ajoute le contexte économique actuel. La crise sanitaire de plus en plus maîtrisée, l’activité économique se relève, de même que les cours des matières premières, le pétrole notamment. Toutes choses qui a récemment conduit à un collectif budgétaire. Les revenus du secteur pétrolier ont été relevés de 143 milliards de francs CFA et passent de 418 milliards de francs CFA dans la loi de finance de décembre 2020, à 561 milliards de francs CFA dans le collectif budgétaire.

La dématérialisation éffective dans tous les CDI dès juillet prochain

La loi de finances 2021 consacre la dématérialisation des procédures fiscales. Mais pour l’implémenter, la Direction Générale des Impôts a d’abord mis l’emphase sur les chefs lieu de régions. A partir du mois prochain, la réforme s’appliquera à tous les contribuables des Centre divisionnaires des Impôts. « Dès le mois de juillet, nous allons boucler la dématérialisation des procédures fiscales avec les chefs lieux de département des autres Centres Divisionnaires des Impôts (CDI) », a annoncé Modeste Mopa. Pour ce faire, une campagne de sensibilisation des contribuables se déploie depuis des semaines à travers le territoire national. « Au lieu de rester dans la logique d’une administration fiscale qui est une administration de répression, qui traque la faute pour sanctionner, nous mettons en place une approche participative. Nous élaborons avec des contribuables, des accords dans lesquels nous nous engageons à leur faciliter la vie (contrôles fiscaux, présences répétitives…) et eux en retour, s’engagent à s’acquitter de leur impôt par responsabilité civique », a souligné Modeste Mopa. Cette entente réciproque qui est une approche administrative complémentaire aux règles contenues dans le Code général des impôts, est l’une des stratégies sur laquelle la DGI mise aussi pour « faire sortir certains contribuables du maquis fiscal», a-t-il indiqué.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.