Fête nationale : Le Cameroun renoue avec le défilé, mais sans soirée gastronomique

0
68

Après deux années de passage avide, le Cameroun renoue avec la célébration populaire de sa fête nationale. Le défilé civil et militaire aura bel et bien lieu à travers le triangle national. Ainsi en a décidé le président de la République. Le coup d’envoi des préparatifs a été donné ce jour par le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique (MINJEC), Mounouna Foutsou, organisateur en chef du défilé, et notamment de la partie réservée aux civils. A l’occasion, le thème de cette 50ème édition a été dévoilé: «Forces de défense et de sécurité au service du peuple, pour la préservation de la paix sociale et de la cohésion nationale, gage de l’émergence du Cameroun». A l’étranger, un message fax du Chef de l’Etat adressé aux représentations diplomatiques camerounaises recommande l’«organisation d’une cérémonie de prise d’armes là où c’est possible ». Pas plus. Une recommandation similaire avait déjà été faite par le ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, chef d’orchestre du défilé militaire, à ses collaborateurs, append-on de notre confrère lavoixdesdecideurs.biz.

- Publicité -

Aussi bien sur le territoire national qu’à l’étranger, aucune réception en soirée n’est permise. En 2022, comme les deux années précédentes, les corps constitués nationaux seront donc privés de cette réception qu’offraient jadis le locataire du Palais présidentiel à l’occasion de cette fête de l’Unité. Cela survient dans un contexte post-Covid, mais Yaoundé n’est pas sorti de la frénésie de cette pandémie qui a justifié que ce moment particulier de la célébration de l’Unité nationale soit supprimé.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here