Fécafoot : Les avocats de l’AG 2009 refusent de se désister

0
177

« Faute d’avoir été dûment mandatés par les membres concernés, nous vous informons qu’il ne nous est pas possible d’accéder à la demande que vous avez formulée en leurs noms et qui vise à informer le Tribunal arbitral du sport de leurs désistements respectifs des procédures TAS 2021/A/8338 et TAS 2021/A/8456 ». C’est la réponse du berger à la bergère. Mes Lebel Elomo et Wamba Makollo ont répondu à la lettre à eux servie par Faustin Mbida et Pierre Boudjiko, mandatés par une partie des membres de l’Assemblée générale de 2009 à la Fédération camerounaise de football, pour porter leur voix auprès des avocats qu’ils avaient constitués pour défendre leurs intérêts devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). D’ailleurs, « nos mandants nous ont également assuré qu’ils ne vous ont pas donné mandat pour représenter et agir en leurs noms respectifs», enfoncent-ils.

- Publicité -

Les conseils des 44 membres qui ont saisi les tribunaux pour invalider les résolutions de l’Assemblée générale de juillet 2021 qui a adopté les textes de la Fécafoot, ont leurs raisons, fondées sur une enquête menée auprès de leurs mandants. « Nous avons entrepris de contacter individuellement les membres qui nous ont mandatés devant le TAS pour vérifier ces informations, dans la mesure où vous n’avez produit aucun mandat vous donnant le pouvoir de les représenter », indiquent les avocats. Et « de cette entreprise de vérification, il résulte qu’une bonne trentaine de nos mandants que nous avons pu contacter nous ont fait savoir qu’ils n’ont pas pris part à la réunion de concertation du 24 février 2022 avec M. Samuel Eto’o Fils», ont-ils constaté.

La réponse des avocats à Faustin Mbida et Pierre Boudjiko

Samuel Eto’o ne trouvera pas le sommeil de sitôt à la Fécafoot. Alors que l’on croyait un adversaire pour le moins coriace converti, celui-ci s’avère être une pieuvre dont les pattes se multiplient et deviennent de plus en plus insaisissables. Les signaux étaient déjà perceptibles depuis les travaux du Mont Fébé hôtel. En effet, même si 44 membres de cette AG ont pris part aux négociations avec Samuel Eto’o, ce ne sont pas les 44 qui ont constitué les deux avocats. Le nouveau président de la Fécafoot a encore du chemin à faire. Faustin Mbida et Pierre Boudjiko qui avaient été mandatés au cours des assises pour être les porte-paroles des membres de cette AG disposés à accompagner le nouveau président de la Fécafoot, devront encore mouiller le maillot.

Pour mieux comprendre ce sujet

Fécafoot: L’AG 2009 veut se désister

Réconciliation: Samuel Eto’o s’accorde avec ses adversaires de 2009

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here