Fécafoot : L’AG 2009 donne une suite à ses pourparlers avec Samuel eto’o

0
344

A la suite de leurs pourparlers du 24 février 2022 avec le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), les membres de l’Assemblée générale (Ag) de 2009 ont saisi leurs avocats pour se désister de l’affaire pour laquelle ils les avaient constitués. Dans une lettre signée de Faustin Blaise Mbida et Pierre Mboujiko, les deux mandataires désignés pour les besoins de la cause au sortis de la rencontre de la semaine dernière, cette instance qui avait saisi les tribunaux en vue de l’invalidation des effets de l’Assemblée générale qui avait adopté les textes actuels de la Fécafoot, a informé Me Georges Wamba Makollo et Me Lebel Elomo de leur décision de se désister des procédures TAS 202/A/8456 Babaraye Saïdou et consorts contre le Comité exécutif de la Fécafoot et TAS 2021/A8338 Fécafoot contre le Comité national olympique et sportif du Cameroun & Henri Claude Balla Ongolo et consorts.

- Publicité -

Faustin Mbida et Pierre Mboujiko sollicitent les conseils des « ex » contestataires de l’ordre établi à Tsinga, afin qu’ils saisissent le TAS pour les nécessités de leurs nouveaux engagements. Se fondant sur le mandat à eux confié par leurs mandants le 24 février dernier à Yaoundé. On attend la réaction de ces avocats, qui peut ne pas être forcément orientée dans le sens voulue par les auteurs de la lettre écrite ce 28 février 2022. D’autant plus que si ce sont exactement 44 membres de cette AG 2009 qui ont répondu à l’appel de Samuel Eto’o, il reste qu’il ne s’agit pas des mêmes 44 qui avaient décidé d’attaquer le processus électoral jadis piloté par Séidou Mbombo Njoya qui avait l’actuel patron du football camerounais en face de lui, mais pas dans le camp des désormais anciens contestataires. Exceptés les quatre décès enregistrés dans les rangs de ces derniers, il y a encore 28 membres qui ont un intérêt à attaquer l’élection de l’ancien capitaine des Lions indomptables.

La lettre de désistement des mandataires de l’AG 2009

Et puis, il s’agit de deux procédures dont l’une impliquant Abdouraman Hamadou, le président d’Etoile filante de Garoua, qui a jusqu’ici piloté avec succès la plupart des procédures contre les exécutifs de la Fécafoot. Avec la complicité d’Henri Claude Balla Ongolo, le président de l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (Acfac). Eux qui n’ont pas jusqu’ici répondu à l’appel de Samuel Eto’o.

Sur le même sujet

Fécafoot: Eto’o s’accorde avec l’AG 2009

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here