Douala. Faible exécution du budget 2021 de la CUD

0
34

L’institution affiche un taux d’exécution des dépenses de seulement 20% au 30 septembre 2021.

- Publicité -

La Communauté urbaine de Douala (CUD), actuelle mairie de la ville, vient de tenir la session ordinaire de son conseil de communauté du troisième trimestre. Cette session était consacrée à l’évaluation de l’exécution du budget de cette institution au 30 septembre 2021. Le budget de cette année  avait été initialement adopté à hauteur de 56,8 milliards de FCFA, puis rallongé à 64,8 milliards de FCFA. Notamment du fait de l’incorporation des résultats du compte administratif de 2020 de 2,1 milliards de FCFA,  et des centimes additionnels communaux   de 5,9 milliards de FCFA. D’après les résultats budgétaires pour les neuf premiers mois de l’exercice en cours, ce budget a été exécuté en recettes à la somme de 43 milliards de FCFA soit un taux de recouvrement de 67,34% et 38,8% pour les ordonnancements.

Les recettes sont en hausse de 20 milliards de FCFA par rapport à la même période de l’exercice précédent. Mais, le  maire de la ville se dit insatisfait  de l’exécution du budget avec un niveau d’émission des dépenses qui se situe à 20%. « Nous constatons tous que l’exécution du budget de la CUD au terme des trois premiers trimestres de l’année 2021 n’est pas réellement satisfaisante. Nous pouvons constater un meilleur résultat par rapport au premier semestre, et j’encourage les collaborateurs à maintenir le cap en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations de la ville.», a indiqué  Roger Mbassa Ndine.  

Pour l’année 2022, les orientations budgétaires de la Communauté urbaine de Douala portent sur quatre grands programmes. Le premier est  l’amélioration de l’offre des services sociaux de base. Il s’agit notamment du démarrage du projet d’achèvement des 12 immeubles de Mbanga-Japoma, la poursuite de la construction de la cité des cinquantenaires, extension du mini-réseau de captation et de distribution d’eau potable. Le second  programme est dédié à la promotion du développement économique et de la protection de l’environnement. Le troisième porte sur la promotion de la citoyenneté, de la culture, des sports, et l’appui à la jeunesse. Puis, le dernier, la gouvernance et l’administration locale. En attendant le lancement de cet exercice budgétaire, l’exécutif communautaire envisage des mesures correctives pour améliorer la performance au cours du dernier trimestre 2021.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here