Coopération: Ce que Teodoro Obiang et Beti Assomo se sont dit

Le vice-président équato-guinéen chargé de la Défense nationale et de la Sécurité de l’Etat et le ministre camerounais délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense, ont tablé sur le renforcement des liens de coopération dans la lutte contre la piraterie maritime.

0
1255

Le Cameroun et la Guinée Equatoriale veulent renforcer leurs liens de coopération dans la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée. Le 29 mai dernier, Teodoro Obiang, vice-président équato-guinéen chargé de la Défense nationale et de la Sécurité de l’Etat et Joseph Beti Assomo, ministre camerounais délégué à la présidence de la République chargé de la Défense se sont entretenus au Palais du Peuple de Malabo. Le ministère de la Défense camerounais n’a pas encore fait l’économie de cet échange, mais du côté de la Guinée Equatoriale, l’on fait savoir que les échanges entre les deux hommes ont porté sur le renforcement des liens de coopération entre les deux pays amis.

- Publicité -

Devant les responsables des ministères des Affaires étrangères des deux pays, Teodoro Obiang et son hôte ont évoqué « la nécessité de redoubler d’efforts pour lutter plus vigoureusement contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée », a fait savoir le Bureau de presse de la vice-présidence et le service de la presse du Parti Démocratique de la Guinée Equatoriale. Les deux personnalités ont également exprimé leur volonté conjointe de renforcer la surveillance sur les quelques 189km de frontières maritimes et terrestres que partagent les deux pays, afin de répondre efficacement à toutes menaces terroristes.

Au cours de la même entrevue, les émissaires du Cameroun et de la Guinée Equatoriale ont en outre fait un tour d’horizon sur les liens d’amitié et de coopération qui unissent les deux pays depuis plusieurs décennies, ainsi que la situation de l’épidémie du Covid 19 qui secoue le monde.    

Le Cameroun et la Guinée Equatoriale subissent les attaques de pirates dans les eaux maritimes du Golfe de Guinée. Il y’a environ deux semaines, Malabo a été victime de deux attaques pirates contre deux de ses navires marchands. Le Cameroun a aussi été à plusieurs fois, victime d’attaques perpétrées par des pirates.

Le ministère Camerounais de la Défense qui ne s’est pas encore exprimé sur le sujet, entend à son tour communiquer sur cette actualité dans les prochains jours. Joint au téléphone, le chef de Division de la Communication, le colonel Cyrille Atonfack a expliqué que « Joseph Beti Assomo est un ministre délégué et qu’il s’exprimera sur le sujet en temps opportun ».

Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here