CEMAC : la BDEAC lance un emprunt obligataire de 78 milliards sur le marché.

BDEAC

Selon la Banque des États de l’Afrique centrale (BDEAC), les souscriptions s’ouvrent ce 7 décembre 2022 pour s’achever le 21 du même mois.

- Publicité -

La Cosumaf, le régulateur du marché financier a jugé bon laisser libre champ à l’emprunt « BDEAC 6,00% NET 2022-2029 ». Cet Appel public à l’épargne (APE) d’une maturité de 7 ans différée de deux ans est rémunéré au taux annuel de 6% contrairement aux deux précédents en 2020 et 2021 d’un montant identique de 100 milliards de FCFA. Après les emprunts de 100 milliards de FCFA effectués sur ce marché en 2020 et 2021, la BDEAC entend mobiliser cette fois-ci une enveloppe plus modeste : 78 milliards de FCFA.

En effet, avec ce 3e emprunt sur le marché financier sous-régional, la BDEAC devrait boucler sur une note positive son programme triennal de recherche de financements, lancé en 2020. Par ailleurs, cette enveloppe recherchée par appel public à l’épargne (APE) permettra à la banque de développement de poursuivre son programme de financement des projets retenus dans le cadre du plan stratégique a mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Économique Régional de la CEMAC.

Il faut noter qu’à raison de 10.000 FCFA la valeur nominale du titre, l’institution fixe, le minimum de souscriptions à 10 obligations correspondant à 100 000 FCFA. Les titres souscrits seront par la suite inscrits à la cote de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac) ce qui permettra aux obligataires de les céder sur le marché secondaire et réaliser éventuellement des dividendes, indique Investir au Cameroun.

5 sociétés de bourse co-chef de file à savoir : la Société Générale Capital Securities Central Africa (SG Capital), Upline Securities Central Africa (USCA), Attijari Securities central Africa(ASCA), AFG Capital Central Africa et ESS Bourse ont ainsi été retenu pour l’accompagnement de cette opération. Rappelons que ces sociétés ont déjà injecté dans la cagnotte 50 milliards de FCFA au titre de la prise ferme avant même le lancement de la collecte auprès du public.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.