Cameroun-Mozambique : les hommes clés de la victoire du Cameroun à Japoma

Après avoir quelque peu subi l’adversaire vendredi dernier, les Lions indomptables ont fini par remporter la partie. La rédaction vous propose les pièces maîtresses de cette victoire.

0
40
Ils ont finalement neutralisé les Mambas


Moumi Ngamaleu : les fruits de la générosité

- Publicité -
Distributeur de buts

Il n’a pas marqué dans cette rencontre. Difficile d’ailleurs de par sa posture défensive décidée par Antonio Conceiçao. Mais durant les 80 minutes qu’il a passées sur le terrain, l’attaquant des Young boys de Bernes a su tenir le poste, au point de demeurer offensif dans l’âme. Avec à la clé deux passes décisives sur les deux derniers buts du Cameroun dans la partie. S’il ne tenait qu’à Moumi Ngamaleu, le score aurait été plus important. La faute à Stéphane Bahoken qui, à la réception d’un caviar servi par le distributeur de passes décisives à la 75ème minute, a manqué d’adresse devant les buts.

Eric-Maxim Choupo : la confiance assurée

C’est lui qui aura cloué le bec aux Mambas

Dans une rencontre que les Lions indomptables ont démarrée un peu à la remorque d’un adversaire plus engagé offensivement, mais peu réaliste, Eric-Maximes Choupo Moting est celui qui a su redonner confiance aux Lions indomptables. C’est l’attaquant du Bayern de Munich qui, à la 29ème minute, signe la première occasion nette de jeu. Prenant à contre-pied le portier des Mambas d’un coup de tête, il ouvre le score. Il fera le doublé à la 51ème minute, sur un autre coup de tête croisé qui a surpris le dernier rempart mozambicain. Il aurait pu faire mieux si la 15ème minute il avait logé le cuir dans cette première action réelle. Pris en sandwich entre deux défenseurs, et en face le gardien adverse, Choupo Moting s’est jeté dans le choc et a tenté un lobe qui a rasé le poteau droit. En quittant ses coéquipiers à la 70ème minute, remplacé par Léa Siliki, l’ancien capitaine des Lions indomptables avait fait le service minimum.

Toko Ekambi : le sort exorcisé

L’homme a enfin chassé ses démons

Il a pu exorciser le sort qui semblait le tenir maladroit chez les Lions indomptables depuis un peu plus de deux ans. Toko Ekambi qui avait inscrit son dernier buts sus les couleurs des Lions indomptables le 16 juin 2019 contre le Mali, a longtemps cherché, avant de trouver le chemin des filets mozambicains sur une tête croisée (63ème min). Après avoir vu son premier coup de tête être repoussé par le portier des Mambas. En quittant ses coéquipiers, le Lyonnais avait ainsi inscrit le 3ème but camerounais, mais se montrait de moins en moins entreprenant.

Devis Epassy : dernier recours éveillé

Epassy a su rester vigilant face aux Mambas

Si les Mambas se montrent plus entreprenants dans les 20 premières minutes, ils sont moins dangereux devant les buts des Lions indomptables. Cependant, les visiteurs ont pu par moments trouver la faille vers les buts camerounais. Surprenant de temps en temps le duo Ngadeu – Moukoudi pour titiller Devis Epassy. L’avant-centre mozambicain aurait réduit le score dès la 50ème minute s’il avait réussi son lobe. Epassy est resté concentré et a capté le cuir levé, alors qu’il était sorti pour anticiper sur la défense dépassée. Mais il ne parviendra pas à enrayer la 3ème occasion réelle d l’adversaire. Tout de même, le sociétaire d’OFI Crète en Grèce marque ses petits points pour convaincre Antonio Conceiçao et Jacques Songo’o, l’entraîneur adjoint en charge des gardiens de buts, qu’en l’absence d’André Onana et Fabrice Ondoa, il peut être le plus rassurant au poste.

Zambo Anguissa : le stabilisateur

La tour de contrôle a assuré


Il peut à juste titre être c o n s i d é r é comme la tour de contrôle des Lions indomptables dans cette rencontre. Lorsque Conceiçao décide de procéder dans un 3-5-2, le milieu de terrain devient l’axe névralgique du jeu. Et Franck Zambo Anguissa a su jouer son rôle de leader de ce milieu, assurant une mission de sentinelle devant la ligne défensive. Ce qui a évité à la défense de trop subir un adversaire qui a voulu surprendre le Cameroun par la vitesse dès l’entame de a partie. A son actif, beaucoup de passes réussies.

Vincent Aboubakar : Service minimum, mais utile

Le capitaine a su garder le moral, malgré quelques échecs


On ne peut pas dire qu’il est passé à côté du sujet ; mais Vincent Aboubakar n’a pas été très présent dans le jeu des Lions indomptables. Son actif, un bon positionnement et quelques passes réussies, mais rien de très spécial dans la victoire du Cameroun. Pris en tenaille par la défense adverse, l’attaquant d’Al Nassr de Riyad n’a pas pu se libérer du diktat de ses vis-àvis. Mais le capitaine a su rester engagé dans la partie, encourageant et accompagnant ses coéquipiers autant que possible.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here