Cameroun : Franchir enfin les quarts

Elles sont 32 Nations attendues dans les arènes du Qatar pour la 22ème édition de la Coupe du monde de football. La rédaction se propose de vous présenter l’un après l’autre, les différents concurrents. Aujourd’hui, le Cameroun.

0
26

En Afrique, le Cameroun est un poids lourd du football. Cinq fois déjà champion d’Afrique, derrière l’Egypte (7 titres) et devant. Mais sur le terrain de la coupe du monde, le pays des Lions indomptables demeure le client le plus régulier. Avec déjà sept participations, en attendant Qatar 2022, depuis Espagne 1982 qui a vu le pays terminer le tournoi sans défaite. Trois nuls pour une première. Un but refusé à Roger Milla dans des conditions querellées jusqu’au sommet de la Fifa, barre la voie du second tour au Cameroun, au profit de la Pologne. Mais huit ans après, les Lions indomptables réaliseront un parcours héroïque.

- Publicité -

Italie 90 voit le Cameroun atteindre les quarts de finale atteint en 1990. En match d’ouverture, le pays réussit l’exploit de brûler la politesse au géant de l’époque, l’Argentine, championne du monde en titre (0-1). S’en suit une série victorieuse qui verra passer à la trappe des nations plus capées. La Roumanie (2-1) permet aux joueurs de Valery Nepomniachi d’arracher leur ticket pour le second tour. L’URSS prendra le dessus sur les poulains de son citoyen Valery Nepomniachi (4-0) en dernier match de groupe.

En 8ème, la Colombie subit le même sort (2-1). Avant d’être éliminé en quarts par l’Angleterre (3-2). Et même cette Angleterre aura eu des sueurs froides. Après avoir ouvert le score, les Three Lions se font rattraper par les Lions indomptables, puis devancer, avant de sortir la tête de l’eau dans les prolongations. Evoluant pourtant contre une sélection des Lions indomptables amoindrie par une série de défections dues à un arbitrage pour le moins complaisant du Français Michel Vautrot au match d’ouverture.

C’est le premier pays africain à atteindre cette étape. Et même l’Angleterre Depuis lors, en dehors de France 98 qui a été teinté des mêmes problèmes d’arbitrage, les Lions indomptables ont sombré dans des querelles managériales et autres querelles de clocher : grève à Corée-Japon 2002, non qualification pour Allemagne 2006, guerre de leadership en 2010, grève des joueurs et problèmes de primes à Brésil 2014. Le pays a manqué le rendez-vous de Russie 2018, après avoir pourtant déjoué les pronostics en remportant la CAN 2017.
Qatar 2022 est donc le rendez-vous du réveil du Cameroun. Et même si, à moins d’un mois du début de la Coupe du monde, le pays reste englué dans une guerre d’équipementiers, il reste que le groupe qui a livré la CAN 2021 à domicile et les éliminatoires du Mondial, est rassurant du fait de la présence d’un certain nombre d’individualités dont le portier André Onana. L’arrivée de Samuel Eto’o semble être un élément positif. L’ancien capitaine, hier acteur clé du pourrissement de la tanière, se présente aujourd’hui comme l’homme de la révolution. Au-delà du prolongement de certaines crises au sein de la famille du football camerounais, à mettre à l’actif du plus titré des footballeurs camerounais, il reste que le syndicaliste d’hier a déjà montré des gages de ce que les questions de prime qui ont généralement déconcentré les joueurs, relèvent d’un passé lointain. Samuel eto’o, lui, a déjà donné rendez-vous aux fans des Lions le 18 décembre, avec le trophée.

Le Cameroun en bref

Nom : Les Lions indomptables
Participations (dont 2022): 08
Titre : 00
Sélectionneur manager : Rigobert Song Bahanag
Capitaine : Vincent Aboubakar
Meilleur buteur : Samuel Eto’o
Joueurs célèbres : Rigobert Song Bahanag (127 sélections), Samuel Mbappe Leppe, Roger Milla, Thomas Nkono, Théophile Abéga, Joseph Antoine Bell, François Omam-Biyik, Patrick Mboma, Idris Carlos Kameni, Rigobert Song Bahanag.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.