CAF 2021 : Patrice Motsepe maintient le tournoi en janvier 2022

Le président de la CAF a confirmé la tenue de la compétition, mettant fin aux doutes, après une audience avec Paul Biya.

0
97

Patrice Motsepe est formel : la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 aura lieu au Cameroun en janvier 2022. Au terme d’un tête-à-tête avec le président Paul Biya de la République du Cameroun, le président de la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé ce qu’il avait déjà redit en arrivant au Cameroun lundi dernier. « Je serai à Yaoundé dès le 7 janvier 2021 avec mon épouse et mes enfants pour vivre la Can 2021». Mais il aura fallu attendre l’audience avec le chef de l’Etat camerounais pour avoir la position définitive de la CAF.

- Publicité -

L’homme étant arrivé au Cameroun dans un contexte d’incertitudes et de doutes sur la tenue du tournoi. C’est que, après l’Association européenne des clubs (Eca) qui menace de ne pas libérer les joueurs africains pour la CAN en janvier prochain en raison de la pandémie du Covid-19, c’est au tour de Gianni Infantino, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), de créer des polémiques autour de la CAN. L’homme qui a échoué à changer la périodicité de la CAN (de deux à quatre ans), essaie depuis quelques jours de faire annuler la CAN 2021, à défaut de la faire reporter ultérieurement, en souhaitant que la plus grande fête du football africain se tienne désormais en automne. En même temps que des rumeurs annonçaient des négociations au sommet de la CAF pour faire jouer la CAN au Qatar.

Mais Paul Biya, lui, tient à organiser la CAN dans les prochains jours. De quoi laver l’affront de 2019 lorsqu’il a vu le tournoi lui glisser entre les doigts pour l’Egypte, à cause des retards accusés dans la construction des stades, notamment celui d’Olembe qui abritera le match d’ouverture et la finale du tournoi. Paul Biya qui avait déjà deux fois snobé le patron de la CAF lors de ses déplacements au Cameroun, avait le devoir de sauver les meubles, en évitant au patron du football africain de trouver des arguments contre sa CAN. C’est désormais fait. La CAF n’a pas écouté les ennemis de la CAN. Elle se jouera entre le 9 janvier et le 6 février 2022 au Cameroun. Sauf un nouveau rebondissement.

Sur le même sujet
Le patron de la CAF veut rencontrer Paul Biya en urgence
L’Europe tente de saboter la CAN

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here