Beac : les nouveaux billets de banque seront connus dans deux semaines.

0
115

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), a annoncé ce 7 novembre 2022 à Douala, au Cameroun, qu’au cours de la célébration de son cinquantenaire dans la capitale tchadienne, elle choisira les nouveaux billets de banque à mettre en circulation dans la sous-région.

- Publicité -

C’est le 20 au 22 novembre 2022 à Ndjamena, que le Beac dévoilera les nouveaux billets de banque tant attendu. « Sur la mise en circulation des nouveaux billets de banque, je vous donne rendez-vous lors de la célébration du cinquantenaire », affirme le gouverneur de la Beac. Abbas Mahamat Tolli.

Les billets à changer

Selon les informations, les billets de 500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 FCFA devraient non seulement changer de « design et de format », mais aussi offrir des conditions de sécurité « plus fiables » rendant plus difficile la contrefaçon et assurant leur reproduction. Il ne devrait donc pas y avoir de nouvelles unités monétaires, contrairement à certains rapports suggérant la commercialisation des billets de 2 500 et 25 000 CFA.

Circulation en 2023

Il faut indiquer que, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) commencera l’année 2023 avec l’introduction de nouveaux billets de banque concomitamment à la fourniture de nouvelles pièces d’argent au marché sous-régional. Ce projet, en chantier depuis plusieurs années, fait partie des résolutions adoptées par le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) à l’issue d’une double session ordinaire et extraordinaire le 20 juillet 2022 à Douala. Cette décision est conforme à l’article 33 des statuts de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), qui lui donne le pouvoir d’injecter de nouvelles coupures si nécessaire.

Renouvellement chaque 10 ans

Jusqu’à présent, les changements de rang des billets dans la BEAC se sont produits tous les 10 ans, plus précisément en 1972, 1982 et 1992, bien que le millésime 2002 ait été changé en 2003. Depuis près de 20 ans, ces coupures sont en circulation, en attendant son remplacement progressif en tant que nouvelles les billets et les pièces deviennent disponibles plus tard.

Notons que l’événement de N’Djamena sera marqué par un symposium sur le thème : « Résilience des économies de la Cemac à l’aune des réformes monétaires et financières ». Un moment opportun pour la présentation du nouveau « bébé » de la Beac. Il sera ainsi question de faire réflexion sur les capacités des pays de la Cemac à faire face aux chocs exogènes après 15 ans de réformes.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.