jeudi, juillet 25, 2024
spot_img
AccueilNon classéAide américaine : 70 000 sacs de riz pour les déplacés internes

Aide américaine : 70 000 sacs de riz pour les déplacés internes

 De 50 KG chacun, ces sacs seront distribués aux familles victimes de l’insécurité dans plusieurs régions du pays.

Un navire transportant 3 500 tonnes métriques de riz a  été accueilli au port de Douala le 1er juillet dernier. Cette cargaison  est  un don du  peuple américain aux personnes vulnérables du Cameroun. Les bénéficiaires  sont notamment  les personnes déplacées à l’intérieur du pays, les réfugiés, retournés et populations locales vulnérables.

Cette contribution du peuple américain va aider le Programme Alimentaire Mondial (PAM) à continuer à fournir une assistance aux populations touchées par l’insécurité alimentaire  dans les régions de l’Adamaoua,  de l’Est,  de l’Extrême-Nord, du Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il s’agit là des zones touchées par l’insécurité  mais aussi la faim. Plusieurs millions de camerounais sont en insécurité alimentaire aiguë selon la FAO. Or, l’accès aux denrées alimentaires est en ce moment difficile du fait d’une forte diminution des financements de l’aide humanitaire. 

Pour assurer la traçabilité de ce don, la délégation de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID Cameroun) était au Port de Douala à l’arrivée des 70 000 sacs de riz.  L’autre étape sera de veiller à ce que le don arrive effectivement aux bénéficiaires et non pas détournés. « Ce que nous faisons pour nous assurer que les personnes reçoivent c’est que nous avons une stratégie de ciblage assez élaborée. Nous pouvons identifier porte par porte les personnes qui vont recevoir cette assistance. Nous avons des noms de personnes individuelles à qui nous apportons cette aide. Cela part d’ici pour aller dans ces régions des plus nécessiteux,  à partir desquelles nous transportons encore cela jusque dans les zones les plus reculées où il y a des besoins. Après même dans la distribution, nous avons un certain nombre de mécanismes qui nous permet de savoir qui ont reçu comment elles ont utilisé», explique Philippe Accilien, représentant de l’USAID au Cameroun.

 En plus de l’assistance alimentaire, l’Agence des États-Unis pour le développement international  apporte souvent un appui  financier en cash aux personnes vulnérables. « Nous avons également des programmes de distribution  d’espèces où on permet aux personnes de pouvoir avoir un certain nombre de cash qui leur permet d’acheter directement sur le marché les ressources. Ce sont des approches qui permettent d’autonomiser les femmes et aussi de développer l’évolution  du marché local», a indiqué Philippe Accilien.

spot_img
LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN KIOSQUEspot_img

LES PLUS RECENTS