Accidents de la circulation. Camtrack et MTN développent une solution

0
92

Le ministère des transports, porteur du projet vient de lancer la phase pilote de cette technologie qui vise à réduire les accidents, en améliorant le comportement des conducteurs.

- Publicité -

Le Cameroun se dote d’une nouvelle approche de sécurité routière dans le cadre d’un partenariat public-privé reliant le ministère des Transports et le consortium CAMTRACK-MTN Cameroun. Les trois entités ont présenté le 27 septembre dernier à Yaoundé, la solution dénommée ym@ne driver. Il d’agit d’un kit de suivi centralisé  à distance des bus de transport interurbain. Cette solution vient en effet répondre à un problème. Les rapports d’enquêtes sur les accidents impliquant les bus (gros porteurs) et les camions, révèlent des pratiques dangereuses dont les plus importantes sont l’excès de vitesse,  la conduite en état d’ébriété et la conduite en état de fatigue.   Ce sont donc ces pratiques sui seront détectées grâce à cette intelligence artificielle.  Le projet pilote consiste à  l’installation et la mise en scène dudit kit dans 100 bus de transport interurbain pendant une période test d’un mois.  Il comprend aussi l’installation d’une salle de contrôle provisoire pour évaluer les pratiques sur le terrain et restituer le rapport final à la fin du pilote. Un macaron autocollant  sera également placé sur les bus disposant du système pour identification ; puis une application mobile fournissant en temps réel, le classement des agences de transport en termes de sécurité et sûreté sera créée.

 De manière concrété, le kit  est doté de trois cameras et devra faire une reconnaissance faciale du chauffeur, détecter la fatigue (bâillement, somnolence…) ainsi que les mauvais comportements du chauffeur tels que l’usage du téléphone au volant, le non port de la ceinture de sécurité, ou encore l’usage de la cigarette.  En cas de problème, l’alerte sera envoyée au véhicule, à la base des données du ministère des Transports et à la compagnie de transport concernée. Cette innovation concerne principalement les axes Douala/Yaoundé, Douala/Bafoussam et Bafoussam/Yaoundé dits « Triangle de la mort ».

Pour ce projet, le Ministère des Transports  a bénéficié de l’appui technique de Camtrack et MTN Cameroun. La première est une entreprise spécialisée dans la géo localisation. C’est elle qui a mis à disposition la technologie, l’intelligence artificielle et le matériel à installer dans les bus et les salles de contrôle prévues. MTN Cameroon, s’assure de la  connectivité à savoir la transmission des données; connexion des serveurs afin de disposer des informations et données en temps réel. Plusieurs compagnies de transport ont déjà adhéré à cette phase pilote qui s’étend sur une période d’un mois.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here