Zimbabwe : Prisonnière d’une crise politico-administrative

L’équipe nationale du Zimbabwé sera-t-elle de la partie lors de la CAN 2021 ? La question mérite d’être posée. Malgré sa qualification, la sélection est victime d’une crise de confiance entre la fédération zimbabwéenne de football et l’Etat zimbabwéen. Récemment, la fédération a été suspendue par le ministère en charge du sport. Une décision qui peut avoir des conséquences sur la sélection qui s’apprête pourtant à rejoindre le Cameroun pour prendre part à la CAN dès le 9 janvier prochain. D’autant plus que la FIFA pourrait être amenée à suspendre à son tour le Zimbabwé, avec comme conséquence la disqualification de fait de la sélection pour toutes les compétitions relevant de la CAF et de la FIFA.

- Publicité -

Et pourtant, les Warriors ont réussi une qualification de nature à aire rêver les fans du football zimbabwéen. Après un nul d’entrée contre le Botswana, le Zimbabwé s’était repositionné en éliminatoires en battant la Zambie sur ses propres terres à Lusaka (1-2), avant de chuter devant l’Algérie (1-3) qu’il a finalement accrochée au retour (2-2). Du coup, la victoire sur le Botswana (0-1) aménageait un terrain fertile pour le dernier match. Lequel s’est soldé par une défaite contre les Fennecs d’Algérie. Mais le visa pour le Cameroun était déjà acquis. Reste l’équation administrative à résoudre. En attendant, le Cocan a réservé l’hôtel Vallée de Bana aux Warriors pour le premier tour.

Pour sa part, Norman Mapeza qui vient d’être reconduit au poste d’entraîneur principal, a retenu trente joueurs pour le stage préparatoire, à l’issue duquel il fera la liste définitive.

Liste des joueurs convoqués

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.