Survie Cameroun : Penda Ekoka accable de nouveau Maurice Kamto

Dans un document de 49 pages, le gestionnaire de l’initiative survie Cameroun retrace les étapes du projet et pointe du doigt la responsabilité de certains cadres du MRC.

0
121
Penda ekoka tient à coincer Kamto

C’est un nouveau rebondissement que vient de connaitre l’opération Survie Cameroun, Survival Initiative (SCSI), au moment où l’opinion pensait déjà l’affaire close. Dans un document de 49 pages, intitulé « SCSI…chronologie des faits » le gestionnaire de l’initiative Survie Cameroun retrace les étapes du projet et pointe du doigt la responsabilité de certains cadres du MRC.

- Publicité -

Dans l’ensemble, Christian Penda Ekoka démontre qu’il n’est pas convaincu par l’explication du bug informatique, avancée par un consortium d’auditeurs désigné par Maurice Kamto. Il remet ainsi en question la thèse du consortium évoquée par Maurice Kamto lors de la présentation de son bilan. Ledit document fait une analyse des statuts des entreprises ayant conduit à l’audit, et indique que le leader du MRC a manipulé les consciences. Selon l’équipe de Christian Penda Ekoka, les cabinets choisis par son ancien allié, sont inconnus des répertoires des métiers, n’ont d’existence réelle que leurs pages sur un site internet et n’ont aucune compétence pour auditer un site WordPress-GiveWP.

Penda Ekoka persiste qu’il y a une opacité notoire dans la gestion des fonds au sein du MRC, surtout la branche européenne du parti d’opposition. Fac-similés de lettres, tableaux et autres conversations privées, à l’appui, il accable le MRC, notamment Henri Djoko, président de sa fédération en Europe.

Le rapport pointe aussi la responsabilité directe de Maurice Kamto, l’initiateur du projet. «Dans une conversation entre l’initiateur et le président du comité de gestion en toute confiance (on était encore dans ce registre-là) pour expliquer et comprendre la note de synthèse, que contrairement à une affirmation postérieure, l’initiateur n’a pas découvert dans les réseaux sociaux, celui-ci fera la réflexion suivante: «… Si on écrit cela ! nous sommes morts …». On comprend aisément qu’à défaut de faire changer ce qui est écrit par un expert-comptable, le choix est vite fait et tous les moyens sont bons : Dénigrement d’un audit, déclaration mensongère au sujet d‘une note de synthèse, de la non-accessibilité du MRC aux sous comptes jusqu’au montage d’un fake consortium pour mener un audit défiant l’orthodoxie en la matière et produisant un rapport non signé, dans une langue étrangère aux prétendus auditeurs…. Organiser tout ce qu’il faut pour sauver les soldats MRC de la mort et au diable les alliances», écrit Christian Penda Ekoka sur le rapport.

Réaction

Réagissant à cette sortie, Joseph Emmanuel Ateba, le chargé de communication du MRC a invité les militants, sympathisants du MRC ainsi que les donateurs de SCSI à n’accorder aucun intérêt au nouveau rapport de Penda Ekoka Christian.
« L’unique bénéficiaire de la crise autour de l’initiative SCSI est le régime de Yaoundé pour l’avoir combattu avec violence à sa naissance et tout au long de son exécution. Entretenir une crise autour de SCSI a pour objet d’étouffer son succès éclatant contrairement à la gestion des centaines de milliards destinés à la lutte contre la Covid-19 qui ont fini dans les comptes bancaires de quelques individus », écrit-il. Avant de lancer cet appel : « à cet effet je demande aux militants et sympathisants du MRC, à tous les donateurs et bénévoles de ne plus se laisser distraire et d’être fiers d’avoir contribué d’une manière ou d’une autre à une initiative qui restera dans les annales de notre pays comme un modèle d’humanisme et de solidarité ».

Cette opération de collecte de fonds pour la lutte contre le COVID-19, avait été lancée en avril 2020 par l’opposant Maurice Kamto. Mais au bout du processus, un écart de 300 000 euros (215,6 millions de francs CFA) a été constaté entre les sommes annoncées et les montants collectés.
Par Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here