Sup’ptic : un moule à fabriquer des ingénieurs

Née des cendres de l’ex Ecole Normale Supérieure des Postes et Télécommunications (Enspt) à la faveur d’un décret présidentiel signé le 26 octobre 2016, l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (Sup’ptic) est présentée comme le « hub de la formation numérique en Afrique centrale ».

- Publicité -

C’est un moule à fabriquer des ingénieurs des télécommunications et autres futurs inventeurs du numérique. Ainsi, la Direction Générale de cette institution œuvre pour un projet pédagogique innovant basé sur la modernisation des laboratoires, des incubateurs et des outils de formation (le management des entreprises postales, des télécommunications et des TIC, la comptabilité, la logistique et transport d’une part, et d’autre part les réseaux des télécommunications, les radiocommunications, la sécurité des réseaux et systèmes, la géomatique, le droit du numérique, l’intelligence artificielle) etc.

Ecole de grande renommée qui compte 8 formations, 2 campus (Yaoundé et Buea), 50 ans d’expérience et plus de 90 promotions mises sur le marché de l’emploi, Sup’ptic offre en effet des formations diversifiées réparties en deux grandes divisions. D’abord, la division du numérique, des télécommunications et des TIC (Dtic) qui offre une formation des Ingénieurs des Travaux et des Télécommunications (ITT) en cycles Licence et Master. A ces deux cycles de formations basées à Yaoundé, l’Annexe de Buea forme des Techniciens des Télécommunications (TT) et des Agents Techniques des Télécommunications (ATT).

La deuxième division elle, concerne le management des entreprises postales et de l’économie numérique (Dpen) qui forme dans son campus de Yaoundé des Inspecteurs des Postes et Télécommunications (IPT) en cycle Licence et des Administrateurs des Postes et Télécommunications (ADM) en cycle Master. Alors qu’à l’Annexe de Buea, Sup’ptic forme des Contrôleurs des Postes et Télécommunications (CPT) et des Agents d’Exploitation des Postes et Télécommunications (Aept). Depuis sa création, l’école totalise près de 8000 diplômés dans différents cycles.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.