Production locale : des néerlandais appelés à investir

La transformation des produits locaux est particulièrement visée notamment à travers l’agro alimentaire, en plus des secteurs d’activités tels que l’élevage, l’horticulture.

- Publicité -

Les relations économiques et commerciales entre les Pays bas et le Cameroun se densifient. Une délégation d’hommes d’affaires de ce pays était en séjour dans la ville de Douala. Des échanges avec l’administration se sont déroulés dans le cadre d’un forum économique au cours duquel ces investisseurs ont été édifiés sur les grandes orientations stratégiques du Cameroun. Avec la politique d’import substitution et en vue les objectifs de la SND30, ces opérateurs économiques ont été invités à investir dans la production et la transformation de nos produits locaux. Ceci dans la perspective de l’approvisionnement des marchés interne etexterne.

La mission est venue prospecter afin d’investir dans des secteurs comme l’énergie, la logistique. Mais le ministre de l’économie a insisté sur la nécessité de promouvoir la transformation des produits locaux pour qu’il y ait plus d’emplois et des richesses. En face, ils ont ainsi donné l’assurance d’être à la hauteur des attentes. « Au pays bas, nous avons l’expertise, les avoir faire et des innovations à utiliser dans cette chaine de valeur. Dans la transformation et la production Ceci dans plusieurs domaines. L’agroalimentaire, la haute technologie, l’horticulture, la logistique etc. Le Cameroun subit l’impact de cette guerre en Ukraine avec les prix du blé, de l’huile et du pétrole qui montent. La crise du covid a ralenti toute l’économie mondiale et dans un contexte global compliqué, il est d’autant plus important d’intensifier les collaborations et de construire le futur avec de nouveaux partenariats », a indiqué l’ambassadrice des Pays bas au Cameroun, Chef de la délégation.

Pour les encourager à accompagner l’industrie locale, le ministre de l’Economie a fait le point de l’état de santé de l’économie camerounaise, évoquant quelques indicateurs positifs. En l’occurrence le service de la dette, le PIB, le climat des affaires, l’appui au secteur privé, les incitations à l’investissement. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté ces dernières années. Les Pays bas sont passés de la dixième place pour se retrouver parmi les premières positions en termes de partenariats commerciaux avec le Cameroun. Ce royaume occupe en réalité la troisième position en 2020 dans le classement des partenaires commerciaux du Cameroun avec plus de 9,3% des échanges. Une semaine dédiée aux relations entre le Cameroun et les Pays bas est annoncé en mai prochain. Ceci dans l’optique de saisir toutes les opportunités dans la perspective aussi de la zlecaf.

Défis Actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.