Mairie de Foumban : Une Ndam pour remplacer Njoya

L’épouse du maire sortant a remplacé ce dernier.

0
2650

Hermine Patricia Tomaïno Ndam Njoya est la nouvelle maire de la commune de Foumban. Elle remplace Adamou Ndam Njoya qui trônait à la tête de cette mairie depuis 1996. Ainsi, l’alternance a été conçue sous le même toit, le même lit conjugal. L’épouse remplace l’époux affaibli par la maladie depuis un peu plus d’un an, mais qui a su garder la mainmise sur ce département à la taille de région. L’ex député maire de la ville hôte des pourparlers de la Réunification du Cameroun n’est plus apparu sur la place publique depuis un peu plus d’un an, que pour de rares occasions où sa présence était incontournable. Finalement, l’éternel président de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) s’est représenté à la course pour la mairie de sa ville d’origine, juste pour porter la campagne électorale. Lui qui a su dompter la majorité des électeurs du département du Noun. Neutralisant au passage le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) dont son frère et guide traditionnel suprême, le sultan roi du Noun, Ibrahim Mbombo Njoya, est le patron régional ; et même le jeune loup Njoya Zakariaou, nouvellement promu ministre délégué aux Transports, qui s’est investi durant les douze derniers mois dans la reconquête politique du Noun en faveur du parti au pouvoir, n’a obtenu que les youyous des campagnes électorales. A la fin, le Noun renouvelle sa confiance largement à l’Udc.

- Publicité -

Cependant, la sortie de Ndam Njoya a entraîné également un renouvellement de la représentation politique des visages. Ainsi, l’ex députée Tomaïno Ndam Njoya remplace son mari comme jadis à l’Assemblée nationale. Sans adversaire, Patricia Tomaïno Ndam Njoya l’emporte par 36 voix sur les 41 possibles, dans une session de plein droit présidée par le doyen d’âge des conseillers municipaux, Nji Njankouo Njimoluh Zounedou. L’époux garde cependant une place de conseiller municipal. Tomaïno emmène avec elle une autre dame au sein de l’exécutif communal : Ngachili Sabine qui est 2ème adjointe au maire. Tapon Mama en est le premier ; les postes de 3ème et 4ème adjoints sont occupés par Mounvera Ismaël et Mboumoh Ibrahim.

Hermine Patricia Tomaïno Ndam Njoya qui était également en course pour la députation, cédera son fauteuil de député à sa suppléante. Koupit Adamou qui avait décliné l’offre du président Biya de devenir le sénateur suppléant du sultan des Bamoun, voit sa fidélité à Ndam Njoya être payée par un poste de député. Mongwat Ahidjo, un autre fidèle de Ndam Njoya, évolue de la communication du parti à l’Assemblée nationale. En attendant l’officialisation des résultats.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here