Lutte contre le Covid-19: 45 % des ménages camerounais sceptiques au vaccin

0
58

Le sentiment réfractaire à la vaccination est plus prononcé dans les villes de Douala (27%) et Yaoundé (30%) comparativement au reste du pays (45%). Une enquête d’évaluation de l’impact socioéconomique de la Covid-19 sur les conditions menée par l’Institut national de la statistique de vie des ménages au Cameroun, révèle « un sentiment réfractaire des ménages à la vaccination contre le coronavirus ». Seulement 4 chefs de ménage sur 10 seraient prêts à se faire vacciner.

- Publicité -

Les raisons de refus dudit vaccin les plus évoquées par les chefs de ménages sont : la non-confiance au vaccin (45,4%) et la peur des effets secondaires (25,9%). S’agissant de l’acceptabilité du vaccin contre le coronavirus, seulement quatre chefs de ménages sur dix seraient prêts à se faire vacciner gratuitement. Le constat était déjà le même lors du premier passage qui a eu lieu durant le mois de février 2021.

Amandine Atangana

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here