mercredi, juillet 24, 2024
spot_img
AccueilNon classéLions indomptables : Samuel Eto’o trouve des raisons d’oublier ses deux derniers Mondiaux...

Lions indomptables : Samuel Eto’o trouve des raisons d’oublier ses deux derniers Mondiaux de triste mémoire

Après avoir conduit le Cameroun dans les épreuves les plus douloureuses de leur histoire, le patron du football camerounais est convaincu d’avoir ouvert une nouvelle page du ballon rond au pays des Indomptables.

« En 2022, notre équipe nationale de football fanion a participé à la Coupe du monde de football FIFA Qatar 2022. Cette participation s’est soldée par une élimination au premier tour. Disons-le franchement, cette performance n’a pas satisfait à nos attentes. Néanmoins, il est important de relever que nos Lions indomptables ont donné le meilleur d’eux-mêmes ». En ces termes, Samuel Eto’o Fils le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), dresse un bilan sinon pas positif, du moins pas à complètement rejeter : « Ils ont été professionnels jusqu’au bout », se satisfait le nouveau président de la Fécafoot. Le Cameroun a été éliminé au premier tour de la Coupe du monde Qatar 2022, avec quatre points certes, mais les Lions indomptables qui sont entrés par une défaite (1-0) face à la Suisse, ont ensuite réussi à accrocher la Serbie dans un nul de 3-3, avant de terminer par une victoire historique (1-0) sur le grand Brésil. « Cette victoire avait une saveur particulière parce que nos Lions sont ainsi devenus la première nation africaine à l’emporter face au Brésil en phase finale de coupe du monde», salue Samuel Eto’o Fils. Lui qui, du haut de sa superbe, n’a jamais réussi cet exploit avec la sélection fanion.

Ainsi, l’ancien capitaine des Lions indomptables croit s’être vengé d’un passé particulièrement douloureux : en 2010, l’homme avait conduit une équipe qui a terminé 31ème sur 32 nations en Afrique du sud. Seule la Corée du Nord avait manqué l’occasion de surclasser le Cameroun. Quatre ans après, le Cameroun n’avait pas pu faire mieux : trois défaites en autant de matchs. Samuel Eto’o et ses coéquipiers s’étaient contentés d’un but en trois rencontres. Cet unique but avait été inscrit en 3ème et dernière sortie face au Brésil. La Seleçao avait continué à établir son record d’invincibilité sur l’Afrique en Coupe du monde de football senior. Et huit ans après, la donne avait changé : « Cette performance est bien meilleure que celles de 2010 et de 2014», commente un Samuel Eto’o fier de lui.

Du coup, l’homme est convaincu que des lignes ont bougé dans les déboires des Lions indomptables qui sombrent depuis plus de deux décennies dans les tréfonds de l’histoire du football africain. « Cette compétition nous a donné l’occasion de montrer qu’il était possible d’organiser une préparation digne de notre rang», se félicite celui dont le capitanat a été une page pour le moins sombre de l’histoire du football camerounais, avec plus d’intrigues que de performances techniques. Mais selon Samuel Eto’o, cette page est désormais tournée : « tout le monde a pu constater que les questions de primes sont désormais un lointain souvenir», fait constater le nouveau patron du football camerounais. Ainsi, l’ancien « fauteur de trouble » au sein des Lions croit avoir donné un nouveau visage, plus reluisant, au football camerounais.

spot_img
LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN KIOSQUEspot_img

LES PLUS RECENTS