Genève : Manifestation étouffée de la BAS à Genève

Les marcheurs ont réussi à dribbler les barrières politico-judiciaire, mis loin de l’hôtel de Paul Biya.

0
55
La BAS arrosée

Des Camerounais ont finalement marché dans les rues de Genève ce 17 juillet 2021. Drapeaux noués au cou, portraits de Maurice Kamto brandis, mais surtout des pancartes portant des messages du genre « libérez les prisonniers politiques», « libérez Alain Fogue», « Paul Biya, libérez le Cameroun», « non à la dictature», « non à la guerre dans le Nord-ouest et le Sud-ouest», …

- Publicité -

Les marcheurs n’ont pas défié les autorités suisses. Après l’interdiction de manifestation obtenue par le pouvoir de Yaoundé, la Brigade antisardinard (BAS) a fait appel devant les juridictions cantonales de Genève. Le match juridique s’est poursuivi toute la nuit, pour aboutir à une manifestation le jour dit. Pas à la place de la Nation, mais dans les rues de la capitale suisse. A quelques 300m de l’hôtel Intercontinental où loge Paul Biya, mais très vite dispersés par la police antiémeute, à l’aide de canons à eau et de gaz lacrymogènes. Selon Boris Bertholt, Calibri Calibro qui a été interpellé la veille, au cours d’une tentative d’incursion à l’hôtel Intercontinental, a été libéré ce jour.

https://www.facebook.com/RemyNgonofficiel/videos/251704820096898

Du côté de Yaoundé, les forces de maintien de l’ordre ont pris au sérieux la menace de certains activistes pro régime d’assassiner le leader de l’opposition Maurice Kamto au cas où les manifestants de Genève atteindraient le président Paul Biya. Très tôt le matin, policiers et gendarmes ont pris d’assaut le domicile du leader de l’opposition ainsi que les entrées du quartier Santa Barbara. Il fallait montrer patte blanche pour accéder aux alentour du domicile de l’homme.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here