Fécafoot : L’Assemblée générale de 2009 suspend Séidou Mbombo Njoya et nomme Albert Mbida

Une assemblée générale de l’instance s’est tenue ce 12 octobre 2021 par visioconférence.

0
487
Selon l'Ag de 2009, c'est lui le président de fait de la Fécafoot

Le comité exécutif de 2018 est désormais suspendu pour cinq ans, de toute activité liée au football. C’est la principale résolution de l’Assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) tenue ce 12 octobre 2021 par visioconférence. En tout, ce sont 16 personnes qui en sont concernées. Entre autres, Séidou Mbombo Njoya, Alim Konaté, Joshua Osih, Abbo Mohamadou, Gilbert Kadji, Saint Fabien Mvogo, Gilbert Yakam,… En lieu et place, l’Ag de 2009, favorable à l’Association des clubs de football amateur (ACFAC), nomme pour une période de six mois le sénateur Albert Mbida à la tête d’un Comité exécutif provisoire (CEP). Avec comme vice-président Prince Ndoki Mukete, et membres, François Dikoume, Dahirou Djintouing, Pierre Boudjiko Youkeka, Lucien Mettomo et Walters Sah. La même équipe sur laquelle les élus de 2009 avaient déjà jeté leur dévolu après la sentence de janvier 2021, avant d’être désillusionnés par le Tribunal arbitral du sport (TAS), en raison d’une convocation irrégulière des membres de ladite instance tenue en février 2021.

- Publicité -

Par ailleurs, l’Ag de 2009 « déclare nuls et de nul effet les résultats des élections organisées au sein des Ligues départementales de la Fécafoot publiés le 27 septembre 2021 ». De même que les effets de l’Ag du 13 juillet 2021, qui a adopté les nouveaux textes fondateurs de la Fécafoot, lesquels ont encadré les élections dans les Ligues départementales. D’autant plus que cette Ag viole les sentences de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) être du TAS.

On sait que la sentence du TAS du 15 janvier 2021 avait annulé l’Assemblée générale ayant adopté les textes qui ont encadré le processus électoral qui a vu l’élection de Séidou Mbombo Njoya. Et même si la FIFA a maintenu l’exécutif déchu en place depuis près d’un an, il reste que pour la transition, la CCA a confirmé l’Ag de 2009 comme celle devant reprendre les affaires en main. Mais contre toute attente, l’exécutif transitoire dirigé par Séidou Mbombo Njoya, a trouvé le moyen de choisir d’autres membres issus des championnats organisés en 2018. Depuis, l’exécutif en place mène une nouvelle bataille contre les clubs amateurs, majoritairement en faveur de l’Ag de 2009.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here