Coincé par des problèmes d'argent, Séidou Mbombo Njoya a dû jouer à la place des clubs

Fovu club de Baham et Coton sport de Garoua représenteront le Cameroun respectivement en Champion’s league et en Coupe de la Confédération. Le club du rocher sacré des Hauts plateaux est leader de la poule A du Championnat d’élite et le club phare de la région du Nord occupe le même poste dans l’autre groupe. Ainsi en a décidé le Comité d’urgence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) réuni mardi, selon un communiqué de presse rendu public ce jour par le département communication de l’instance.

- Publicité -

La Fécafoot justifie son choix de nommer les représentants du Cameroun plutôt que de laisser le destin se jouer sur les stades par l’urgence: « La CAF avait fixé au 10 août 2021 la date limite de communication des noms des représentants des pays à ses compétitions interclubs pour la saison 2021-2022 à toutes les associations membres», justifie-t-elle. Or « la saison 2021-2021 étant encore en cours, le comité d’urgence de la Fécafoot a statué au regard de la situation actuelle de l’Elite one et de la Coupe du Cameroun», poursuit le communiqué. Les deux clubs sont leaders actuels de leurs poules en championnat, avec chacun 15 matchs. Mais « Fovu club de Baham enregistre 30 points, soit 4 de plus que Coton sport de Garoua. En conséquence, Fovu club de Baham a été positionné pour la Champion’s league et Coton sport de Garoua pour la Coupe de la CAF », explique la Fécafoot.

Les dirigeants de la Fécafoot disent s’être appuyés sur le Règlement du championnat Elite one, du classement actuel dans les poules A et B et de la Résolution 7 du Comité exécutif de la Fécafoot du 18 mai 2021, qui « qualifie le vainqueur de la Coupe du Cameroun 2021 à la Coupe de la CAF saison 2022-2023». Il sortira du duel entre PWD de Bamenda et Astres de Douala, les deux clubs qualifiés pour la finale de cette compétition nationale. Ainsi, le Cameroun a déjà son second représentant en Coupe de la CAF et attend de connaître le principal.

C’est une situation qui se profilait à l’horizon depuis plus d’un mois. En effet, la Fécafoot avait déjà sollicité de la CAF un étirement du délai de communication des noms de ses représentants en compétitions africaines interclubs au mois de juillet dernier. Le temps de terminer le championnat nationaux qui étaient à l’arrêt depuis des semaines pour défaut d’argent ; et la coupe du Cameroun en était aux quarts de finale. Ce dernier tournoi a pu jouer les demi-finales, et attend la présidence de la République pour connaître la date de la finale. En revanche, les championnats d’élite sont de nouveau à l’arrêt, pour les mêmes raisons, après quelques journées jouées.

La Fécafoot peut se consoler que le Cameroun n’est pas le seul pays à qualifier ses représentants dans les bureaux de la fédération car l’Egypte également a dû recourir à la même méthode, faute d’avoir pu terminer sa saison. Le tirage au sort est programmé ce 13 août 2021.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here