Comores : Grande première rageuse dans la cour des grands

A 8 jours du démarrage de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2021, la rédaction vous propose dans son compte-à-rebours, l’équipe des Comores.

0
130
Les Comores garderont-ils jusqu'au bout le sourire de leur jour de qualification?

C’est la première fois de l’histoire de la CAN que les Comores se retrouvent en phase finale. D’aucuns pourraient envisager une participation à la Coubertin pour les Cœlacanthes. C’est peut-être se tromper sur le profil de ce pays qui avait déjà échoué de justesse à se qualifier pour l’édition précédente. Même s’il termine les éliminatoires sur une cuisante défaite face à l’Egypte (4-0), l’archipel avait déjà assuré ses arrières. Trois nuls face au même adversaire (0-0), puis au Kenya (1-1) et au Togo (0-0), et une victoire sur le Togo, étaient suffisants pour que les Cœlacanthes compostent leur ticket pour le tournoi final. Pour enfin être dans la cour des grands pour une fois, alors que le Togo n’y sera pas.

- Publicité -

Après l’échec de la dernière fois. Pour 2019, les Cœlacanthes, avec 5 points (et 8 pour le Cameroun au moment des faits, et qui remportera le duel de la dernière journée entre les deux pays) étaient classés 3èmes dans le groupe du Cameroun, initialement pays organisateur. Et le retrait mué en glissement de l’organisation au Cameroun avait nourri une guerre entre les deux pays, que seul le Tribunal arbitral du sport a tranché. En défaveur du demandeur qui exigeait l’application des textes de la CAF qui prônait des sanctions dont la disqualification du pays organisateur qui est déchu de sa mission. Ce qui qualifierait les Comores qui monteraient ainsi en 2ème position. La CAF avait trouvé un néologisme, le « glissement », pour justifier que ce soit plutôt l’Egypte qui organise le tournoi final. Les Comores ne joueront donc pas 2019 ; mais ne se décourageront pas. Les voici deux ans après au Cameroun.

La rage de prouver qu’ils méritent de jouer aussi la CAN pourra pousser les poulains d’Amir Abdou à se surpasser pour faire mieux qu’une simple participation. L’archipel pourra compter sur ses cadres que sont entre autres Ali Ahamada, Kassim Abdallah, Chaker Alhadhur, Faïz Selemani ou encore El Fardou Ben Mohamed. Ils seront logés dans le groupe C, basé au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

LES 28 JOUEURS DES COMORES
Gardiens de but
: Ben Salim Boina (US Marseille Endoume/France), Moyadh Ousseni (Fréjus Saint-Raphaël/France), Ali Ahamada (sans club)
Défenseurs : Kassim Abdallah (Marignane-Gignac/France), Abdallah Ali Mohamed (Stade Lausanne-Ouchy/Suisse), Chaker Alhadhur (AC Ajaccio/France), Younn Zahary (SO Cholet/France), Nadjim Abdou (FC Martigues/France), Kassim Mdahoma (US Avranches/France), Bendjaloud Youssouf (Châteauroux/France), Alexis Souahy (Louisville City FC/Etats-Unis)
Milieux de terrain : Fouad Bachirou (AC Omonia Nicosie/Chypre), Youssouf M’Changama (Guingamp/France), Nakibou Aboubakari (FC Sète/France), Rafidine Abdullah (Stade Lausanne-Ouchy/Suisse), Nasser Chamed (Gaz Metan/Roumanie), Yacine Bourhane (Go Ahead Eagles/Pays-Bas), Mohamed Youssouf (AC Ajaccio/France), Saïd Bakari (RKC Waalwjik/Pays-Bas), Iyad Mohamed (AJ Auxerre/France)
Attaquants : Faïz Selemani (Coutrai/Belgique), Moussa Djoumoi (AS Saint-Priest/France), Ali Mmadi (SAS Epinal/France), Ahmed Mogni (FC Annecy/France), Faïz Mattoir (SO Cholet/France), El Fardou Ben Nabouhane (Étoile Rouge Belgrade/Serbie), Mohamed M’Changama (FC Nouadhibou/Mauritanie), Ibroihim Youssouf (TS Sporting/Afrique du Sud).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.