Carnet noir: Joseph Pokossy Doumbè n’est plus

L’ancien délégué du gouvernement de Douala est mort cette nuit des suites de maladie.

0
478

Joseph Dipita Pokossy Ndoumbè est mort. L’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala a cassé sa pipe dans la nuit de mardi à mercredi des suites de maladie. L’information a été donnée par le poste national de la Crtv, sans détails. Toujours est-il que l’âge de l’homme était déjà assez avancé. L’homme est décédé à 89 ans. Avec ce départ, les Aéroports du Cameroun (ADC) sont orphelines. D’autant plus que le défunt était Président du conseil d’administration de cette structure.

- Publicité -

Né le 21 août 1932 à Bonamikengue à Douala, l’originaire du canton Akwa a très vite rejoint la France après son CEPE obtenu en 1947. Les études secondaires faites au collège Jules Ferry de Coulommiers et au lycée Michelet de Vanves sont sanctionnées par un baccalauréat en sciences expérimentales en 1954. Puis le jeune Camerounais opta pour la Faculté de pharmacie de Paris. Une fois de retour au pays, Joseph Pokossy Ndoumbè ouvre la Pharmacie du Centre, à Douala. Il sera président du Syndicat des pharmacies du Cameroun, président du conseil de l’Ordre des pharmacies du Cameroun et président de l’Association pharmaceutique Interafricaine (API).

Mais le jeune fonctionnaire a très vite été piqué par le virus de la politique. Membre de l’Union nationale camerounaise (UNC), puis du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le pharmacien est d’abord conseiller municipal de la commune de Douala de 1962 à 1977. Entre temps, le 7 juin 1970, il est élu député à l’Assemblée nationale fédérale, juste pour trois ans. Devenu 1er adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala le 6 novembre 1987, Joseph Pokossy Ndoumbè fera le dernier pas pour le fauteuil principal, celui du délégué du gouvernement le 13 avril 1989. Il y trônera jusqu’au 27 février 1996. Membre du bureau politique du Rdpc depuis 1992, Joseph Pokossy Ndoumbè était par ailleurs membre du Conseil économique et social.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here