Can 2021 : La Sierra Léone, le David du groupe E

Considérée comme le tocard du groupe, cette sélection est la bête noire des ténors.

0
54

Pour le compte de la 2ème journée de la CAN 2021 dans le groupe E, la Sierra Léone a neutralisé la Côte d’ivoire (2-2). Un nul arraché de haute lutte dans l’ultime minute des arrêts de jeu. Alors que l’on n’a plus que trente secondes à jouer, et que les Eléphants mènent 2-1, les Leone stars n’ont pas encore abdiqué. Et une passe de la tête d’un défenseur pour son gardien Badra, est mal captée par ce dernier qui, en sauvant le cuir qui fonçait en corner, a mal chuté et a ramené le ballon dans l’air de jeu. La défense abandonnée dans cette dernière bataille par le gardien désormais coincé au sol, perd la partie. Alhaji Kamara qui a trébuché et qui titube, parvient à pousser le cuir dans les filets. La Côte d’ivoire est abattue. C’est la deuxième fois que les Leone stars rétablissent l’égalité. Le portier est remplacé par le capitaine Serge Aurier, pour trente secondes de jeu. Le temps pour l’arbitre de siffler la fin de la partie. Les Eléphants se contenteront d’un point dans un match qu’ils avaient à leur portée, avec un penalty manqué de Franck Kessié, stoppé par Mohamed Kamara, et plusieurs occasions vendangées. Sébastien Haller avait pourtant permis aux Ivoiriens de mener au score, avant que Musa Kamara rétablisse l’équilibre à la 55ème. Nicolas Pépé remettra en confiance les Eléphants dix minutes plus tard.

- Publicité -

Tous les espoirs demeurent pour chacun dans le groupe

C’est la deuxième victime de la Sierra Léone. Lors de la première journée, c’est l’Algérie, tenante du titre, qui était accrochée par la même sélection pourtant considérée comme le petit poucet du groupe. Pour sa première participation à la CAN, le petit pays d’Afrique de l’Ouest s’est retrouvé dans un groupe comprenant deux poids lourds du football continental, et la Guinée équatoriale, elle aussi loin d’être un adversaire à redouter. La Guinée équatoriale est 114ème nation mondiale de football, à peine mieux classée que la Sierra Léone, 108ème. Mais les Equato-guinéens connaissent la CAN, pour avoir participé deux fois déjà, en tant que pays organisateur (en 2012 et en 2015) ; et ont à leur tour humilié le tenant du titre (1-0) ce 16 janvier 2022. Alors que le David du groupe arrive pour la première fois dans la cour des grands. La dernière journée promet d’être étincelante, avec deux finales. L’une entre les deux Goliath au stade de Japoma à Douala, et l’autre au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé entre les deux poids plumes du groupe. Tout est encore possible pou chacun des quatre pays qui peuvent compter sur une 3ème place sur les quatre possibles.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here