Caf : Une « normalisation » met Ahmad Ahmad hors-jeu

Un communiqué conjoint Fifa-Caf annonce une transition à la tête de l’institution.

0
447
Par ici la direction de la Caf

« La Caf et la Fifa ont décidé de nommer, d’un commun accord, la Secrétaire Générale de la Fifa, Fatma Samoura, en tant que « Déléguée-Générale de la Fifa pour l’Afrique ». L’information est contenue dans un communiqué de presse conjointement signé par la Confédération africaine de football (Caf) et la Fédération internationale de football association (Fifa) ce 19 juin 2019. Selon le communiqué, cette décision survient après la sollicitation par Ahmad Ahmad, le président de la Caf, envers la Fifa, de se pencher sur le cas Caf. « Le président de la Caf a proposé au Comité Exécutif de l’institution, de solliciter l’expertise de la Fifa afin d’évaluer la situation actuelle au sein de la confédération et de contribuer à l’accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours ». Parlant de la crise que traverse l’instance faîtière du football africain, depuis l’avènement du Malgache Ahmad Ahmad à la tête de l’instance.

Après s’être vu refuser le visa d’entrée aux Etats-Unis l’année dernière lors d’une assemblée générale de la Fifa, Ahmad Ahmad avait pu fouler le sol américain après des négociations au sommet. Et lors d’une assise similaire en France en marge du démarrage de la Coupe du monde féminine, le patron de la Caf a été interpellé par la police française pour des soupçons de corruption. Quelques temps après une réunion du Comité exécutif de la Caf qui a vu la décision de reprendre la finale retour de la Champion’s league africaine, sur contestation du Wyda de Casablanca. L’homme a certes pu être libéré sans charges, mais l’image de la Caf est de plus en plus écornée, et ça bouillonne à l’intérieur depuis que l’ancien secrétaire général de l’instance a été démis de ses fonctions. Amr Fahmy, en a alors ouvert une boîte de pandore en dénonçant les travers de son ancien patron. Depuis, Ahmad Ahmad dont les décisions et actes sont de plus en plus sujet à polémiques, ne connaît plus la paix.

C’est pour essayer de sauver une maison en crise que la Fifa se montre préoccupée par la situation. Fatma Samoura, la secrétaire générale de la Fifa avait déjà indiqué qu’elle ne tolérerait aucun manquement à l’éthique, venant de qui que ce soit, lorsqu’Ahmad a été interpellé à Paris. Aujourd’hui, la Sénégalaise qui gère l’administration du football mondial prendra le gouvernail de la Caf, en tant que « Déléguée-générale de la Fifa pour l’Afrique », pour une période de six mois, du 1er août 2019 au 31 janvier 2020, « renouvelable avec l’accord préalable des deux organisations », précise le communiqué. Une sorte de comité de normalisation. A cet effet, « Mme Samoura sera assistée dans l’exercice de ses fonctions, d’un groupe d’experts qui travaillera en étroite collaboration avec le Président Ahmad et son équipe sur un certain nombre de thèmes », mentionne le communiqué. « Dans le cadre de ce processus, il est prévu qu’un audit général de la Caf soit mené dans les plus brefs délais par la Fifa et la Caf », indique le communiqué. Il s’agira entre autres de la supervision de la gestion opérationnelle de la Caf, y compris les procédures administratives et de gouvernance ; l’organisation efficace et professionnelle de toutes les compétitions de la Caf, la croissance et le développement du football dans tous les pays et régions de la Caf.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here