Vincent Aboubakar, un leader bien entouré

0
419

- Publicité -

Troisième de la classe au terme de cette CAN 2021, l’équipe du Cameroun a vécu au rythme de son capitaine. Un Vincent Aboubakar auteur de 8 buts dont 5 offerts par ses coéquipiers.

En 2017 au Gabon, Vincent Aboubakar n’a été qu’un second rôle. Même pas un lieutenant. Juste un soldat qui a eu du mal à s’imposer comme un atout clé de l’effectif des Lions indomptables. Tantôt titulaire, tantôt sur la banquette, il aura mis du temps à sortir les griffes. Enfin, en finale, lorsqu’il inscrit le but de la victoire contre l’Egypte de Mohamed Salah (2-1). Près de cinq ans plus tard, celui qui aura manqué la CAN 2019 pour cause de blessure, a pris du galon. Le joueur de 30 ans a été fait capitaine de l’équipe du Cameroun à la faveur de cette 33ème édition de la grand-messe du football africain. Son pays a décroché la troisième place de la compétition, après une série de sept matchs sans défaite au cours du temps réglementaire. Une performance acquise grâce au talent collectif certes. Mais aussi par un état d’esprit qui ne pouvait être mieux incarné que par son fer de lance : Vincent Aboubakar. « C’est un exemple sur le terrain mais également en dehors. Il a toujours les bons mots pour motiver ses coéquipiers », a révélé le sélectionneur Antonio Conceiçao.

LE GROUPE AU SERVICE DU LEADER

Dans cette CAN 2021, Vincent Aboubakar est un leader adoré. Il a réussi à construire une osmose autour de lui. Et à force de vivre au rythme de son capitaine, l’équipe du Cameroun est devenue à son image : insatiable et déterminée jusqu’au bout. « Vincent est un excellent joueur qui a toujours faim et qui a envie d’aller toujours plus loin et plus haut. Ce sont ces caractéristiques là qu’il inculque à ses jeunes coéquipiers. Il veut écrire son nom dans l’histoire », explique son entraîneur. Les matchs de l’équipe camerounaise à cette CAN ont démontré que c’est le groupe qui s’adapte à son leader. S’il est le patron dans le vestiaire, sur le terrain, il est bien entouré par ses coéquipiers qui font tout pour le mettre dans des conditions idéales. La preuve : il termine meilleur buteur avec 8 réalisations dont 5 sur des passes limpides de ses partenaires. Ce qui fait de lui le nouveau détenteur du record du plus grand nombre de buts inscrits par un Camerounais à une CAN, devant un certain Samuel Eto’o (5 buts en 2006 et 2008). « C’est vraiment quelqu’un qui nous donne des conseils, surtout à nous les attaquants. C’est un vrai leader dans le vestiaire. Quand il faut parler, il le fait et nous encourage. Je suis bien content de ses bonnes performances sur le terrain. On espère qu’il va terminer meilleur buteur», a assuré l’attaquant camerounais Ignatius Ganago. Tous ses coéquipiers l’apprécient. Et ce n’est rien de le dire. C’est grâce à lui et son doublé samedi dernier, que le Cameroun a décroché la médaille de la troisième place.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here