Tourisme et loisirs : vendre la destination Cameroun

0
159
L'ultimatum de la CAF. Délais de livraison du stade Olembe le 30novembre.

Pleins feux sur le Plan ambitieux de valorisation et de promotion de l’image du pays, élaboré par le ministère du tourisme et des loisirs.


En prévision de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue en janvier-février 2022 au Cameroun, le Premier ministre a présidé le 22 juillet 2021, à l’Auditorium de ses Services à Yaoundé, une session extraordinaire du Conseil national du Tourisme. Objectif des travaux : mobiliser les différents acteurs et discuter des stratégies pouvant permettre au pays de profiter pleinement des opportunités du secteur du tourisme et des loisirs lors de cet événement qui va rassembler 24 nations de football. Ce rendez-vous était l’occasion pour le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs (Mintoul) de faire le point de la situation des préparatifs et présenter son plan de valorisation et de promotion de l’image de la destination Cameroun. Bello Bouba Maigari a indiqué que la stratégie de promotion du secteur à l’occasion de la CAN 2021 doit concomitamment prendre en compte les touristes internationaux et locaux. Etant entendu que «le touriste est cette clientèle à retenir, séduire, satisfaire et faire revenir», a expliqué le Mintoul.

- Publicité -
Un Plan ambitieux de 585 millions de FCFA

Après avoir présenté les activités entreprises dans le cadre des préparatifs du tournoi notamment en matière de mise à niveau des infrastructures hôtelières, du réaménagement des sites touristiques et du renforcement des capacités des professionnels du secteur, Bello Bouba Maigari s’est appesanti sur les axes de la stratégie promotionnelle. Celle-ci consiste notamment à maximiser les dépenses des visiteurs et de s’assurer une visibilité optimale. Parce que la CAN dit-il, au-delà des enjeux sportifs et infrastructurels, est un évènement touristique. «Elle n’est rien d’autre, conformément à la terminologie consacrée, et à l’instar de tous les grands évènements sportifs de cette nature, que du tourisme sportif. Notre pays doit être capable de capitaliser tous ses bénéfices induits, à travers la mise en œuvre d’une stratégie prenant non seulement en Compte les touristes internationaux, mais en plus et surtout les touristes locaux ou internes». Le Plan du Mintoul, qui devrait coûter 585 millions de F CFA, met donc en exergue des activités ayant pour objectifs de rassurer les touristes sur la qualité des structures et des mesures sanitaires qui y sont en vigueur, faire connaitre les atouts et attractions touristiques, mettre à la dispositions des visiteurs une documentation et des informations adaptées, leur offrir un service d’encadrement et d’accompagnement dans leurs démarches et déplacements, et organiser des activités promotionnelles et de marketing touristique.

Sécurité sanitaire au sein des établissements

Lors de la dernière session extraordinaire du Conseil National du Tourisme, il avait été prescrit par le Premier ministre, président dudit Conseil, la finalisation et la mise en œuvre d’un protocole qui promeut la sécurité sanitaire au sein des établissements de tourisme. Ce protocole a été élaboré, et le ministère du Tourisme et des Loisirs envisage de lancer dans les prochains jours, avec priorité aux villes hôtes de la CAN, une vaste campagne : de vulgarisation dudit protocole sanitaire de la chaîne touristique au Cameroun et d’apposition des panonceaux avec code QR de conformité au protocole sanitaire en question. «Il s’agit là d’une approche innovante qui permettra à toute personne à l’aide juste de son smartphone, de scanner ce code et avoir instantanément accès au protocole sanitaire en vigueur ainsi qu’à l’authenticité du panonceau affiché. Il convient de préciser qu’il s’agit ici d’activités entièrement financées par les fonds Covid-19», a expliqué le ministre d’Etat.

Diffusion de supports

De l’avis d’un cadre du Mintoul, le touriste a toujours besoin de documents et dépliants lui offrant toutes les informations utiles à ses déplacements et à la consommation des produits touristiques. Ainsi donc, le Plan gouvernemental de promotion de la destination Camerounais prévoit l’édition de divers supports promotionnels multilingues ; l’acquisition et la vulgarisation de la collection « Les Charmes du Cameroun » ; la production d’affiches ; la distribution et/ou l’affichage des supports promotionnels multilingues auprès des ambassades du Cameroun à l’étranger et des représentations des pays qualifiés ainsi dans les 10 régions du Cameroun.

Promotion dans les télés et Radios

Il est également prévu à l’occasion de la CAN de procéder en liaison avec les télévisions, radios nationales et internationales à : la production et la diffusion par la Crtv des contenus vidéo et radio multilingues sur les atouts touristiques du Cameroun ; la diffusion des contenus produits par la Crtv sur les autres chaines nationales, les chaines africaines et les chaines occidentales ; la réalisation et la diffusion à l’international des interviews des icônes et stars internationales sur la réputation de la destination Cameroun.

Stratégie digitale

D’une manière générale, et dans l’optique d’atteindre un plus grand nombre de cibles, la communication de masse sur les atouts qu’offre le Cameroun, s’effectuera également par voies analogiques et digitale. Dans ce cadre, il est notamment envisagé l’opérationnalisation de l’application Guide numérique de la localisation, information et orientations sur les sites et attractions touristiques du Cameroun. Et aussi prise en charge des blogueurs et traveller’s qui grâce à leurs communautés, constituent les relais modernes du marketing digital. Les autres pans de la stratégie des pouvoirs publiques concernent entre autres, la diffusion sur les écrans géants numériques urbains de contenus et informations touristiques ; l’organisation du festival des saveurs du Cameroun et du monde ; la mise en œuvre du projet « un million de touristes internes pendant la CAN » ; la formation et le renforcement des capacités des opérateurs du secteur. Et enfin, l’organisation des missions d’inspection et de contrôle auprès de tous les établissements du secteur, en sus de ceux déjà effectués auprès de ceux retenus pour la CAN. «Le ministre du Tourisme et des Loisirs dispose d’un plan ambitieux de valorisation et de diffusion de l’image générale de notre destination, des différents produits touristiques attractifs aÌ l’occasion de la CAN», a conclu le ministre d’Etat, Bello Bouba Maigari.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here