Tour cycliste du Faso : Artuce Tella fait un clin d’œil à Paul Biya

Le coureur a remporté la 9ème étape de la course ce 6 novembre, date anniversaire de l’accession au pouvoir du président de la République.

0
123
Artuce Tella offre une victoire d'étape à Paul Biya

L’hymne national du Cameroun n’a pas été exécuté au terme du Tour du Faso 2021. Mais Artuce Tella, a sauvé l’honneur du Vert-rouge-jaune en remportant la 9ème étape courue ce 6 novembre 2021 entre Manga et Ziniaré, longue de 128km. Le coureur le plus rapide du jour a traversé la ligne d’arrivée avec un chronomètre de 2h37’38’’. Devançant le Sud-Africain Samuel Mugisha, pendant que le Burkinabè Nana Boureima de l’Equipe régionale du Centre arrivait en 3ème position. C’est une victoire d’étape à la saveur particulière. En terre étrangère, Artuce Tella remporte ainsi une victoire d’étape au moment où Paul Biya et ses partisans célèbrent l’anniversaire de son accession à la magistrature suprême. Un événement qui, s’il commence à perdre de sa prestance, reste un moment de grande ferveur populaire pour Paul Biya arrivé au pouvoir le 6 novembre 1982, et qui, malgré les secousses, y est accroché.

- Publicité -

Cependant, le Cameroun est resté très éloigné du podium. Artuce Tella est resté en 16ème position au classement général, mais a amélioré l’écart qu’il accusait sur le maillot jaune. Le premier Camerounais a réduit de 6’40’’ à 5’32’’ de l’Allemand Bichlmann Daniel qui totalisait 24h24’53’’ à une étape de la fin. « Compte tenu de sa rudesse, il fallait participer à cette compétition, pour se frotter aux plus forts et ce n’est qu’à ce prix-là qu’on peut devenir très performant», se console Jean Baptiste Biaye, le directeur de la communication de la Fédération camerounaise de cyclisme (Fécacyclisme). Le Tour du Faso étant l’une des plus disputées en terre africaine. Le directeur sportif Martinien Tega, fondait aussi beaucoup d’espoir sur Clovis Kamzong Abossolo. Mais à une étape de la fin, le capitaine de l’équipe camerounaise de la Snh était déjà perdu dans les profondeurs du classement, 44ème sur 69 coureurs encore en lice, à 26’48’’ du maillot jaune. La faute à une chute dont il a été victime lors de la 5ème étape et s’est blessé. « Il a ainsi pris 4’15’’ de retard sur le maillot jaune », regrette Jean Baptiste Biaye. Du coup, Artuce Tella s’est retrouvé à lutter presque seul aux premières lignes de front, pour défendre les couleurs nationales.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.