Sources du pays dément la contrefaçon de ses bouteilles

0
338

L’entreprise explique dans une note récemment publiée que la différence observée sur les capuchons de ses produits ne relève pas d’actes de contrefaçons.


Sur les réseaux sociaux, des publications mettent en garde depuis quelques semaines sur la contrefaçon autour des bouteilles d’eau minérale Supermont, face notamment à l’absence d’homogénéité de la date de péremption sur tous les bouchons. Mais le producteur affirme que les bouchons portant le logo de la goutte d’eau et ceux sans logo sont des « produits authentiques » de la marque Supermont. L’entreprise productrice de cette marque d’eau minérale explique dans une note publiée le 19 avril dernier qu’en effet, «L’inscription de la date sur les bouchons estampillés du logo, ou non, ou sur la bouteille répond simplement à l’exigence réglementaire qui impose la présence d’une date sur l’emballage du produit. Cette inscription peut se faire à tout endroit de l’emballage», renseigne son directeur général, Kram Sabbah. De ce fait, précise t-il dans son communiqué, «Il n’existe aucune contrefaçon sur nos bouteilles d’eau minérale naturelle Supermont» .

- Publicité -

Cette mise au point intervient alors que des consommateurs ont déclaré avoir constaté des «anomalies» sur certaines bouteilles Supermont, produit phare de l’entreprise. La polémique s’était déjà déclenchée en septembre dernier, lorsque le Réseau National des Consommateurs du Cameroun (RNC) indiquait avoir été saisi par des consommateurs de la marque qui se plaignaient que certaines bouteilles vendues sur le marché avaient des bouchons frappés du logo de la marque, tandis que d’autres en étaient dépourvues. Des images avaient alors circulé sur les réseaux sociaux, demandant aux consommateurs de n’acheter que des bouteilles au capuchon estampillé du logo de l’entreprise, plutôt que celles vendues avec date de péremption inscrite sur le couvercle. La même polémique s’est répandu ces dernières semaines encore, imposant au premier producteur d’eau minérale au Cameroun, une sortie de démenti.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here