Sénat : Sylvestre Nnah Ondoua et Henry Kemende sont morts

L’un a été assassiné à Bamenda, et l’autre des suites de maladie en France.

0
198

Le sénat camerounais est doublement frappé en l’espace de quelques heures. La page triste s’est ouverte ce mardi soir par le sénateur du Social democratic front (Sdf) Henry Kemende. L’ancien membre du Conseil de l’ordre et représentant du bâtonnier dans le Nord-ouest a été assassiné par des hommes armés que des sources concordantes rapprochent des combattants ambazoniens. L’avocat et homme politique était à bord de son véhicule quand ses bourreaux lui ont tiré dessus. Avant d’enlever son épouse qui se trouvait aussi à bord, en emportant également son véhicule. Mais nul ne décrit les circonstances exactes de ce meurtre.

- Publicité -

Puis au petit matin, l’ange de la mort a happé un autre sénateur : Sylvestre Nnah Ondoua. Le sénateur du Rassemblement démocratique du peuple camerounais s’est éteint en France cette nuit. Une source familiale indique que l’homme politique originaire de la Mefou-Afamba était malade et évacué en hexagone. La médecine s’est avérée incapable de maintenir en vie le sénateur camerounais.

Le sénat porte le double deuil qui s’ajoute à une liste qui ne fait que s’allonger depuis le début du mandat en 2020. Le dernier en date est Bernard Amougou en août 2021.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here