Rentrée scolaire : plus de 2 millions de livres à distribuer

0
176

Ils vont être mis à disposition d’environ 13 000 écoles primaires publiques sur l’ensemble du territoire national.


Les élèves des classes de cours élémentaires 1 et 2 des établissements primaires publiques recevront gratuitement des manuels scolaires cette année. Ils ont été choisis comme bénéficiaires de cette opération menée par le gouvernement avec l’appui de la Banque mondiale. C’est une action qui se situe dans le cadre du Programme d’Appui à la Réforme de l’Education au Cameroun (PAREC). Ce programme qui a débuté l’année dernière consiste à distribuer des manuels essentiels, comme les livres de français, anglais et mathématiques aux élèves des sous-systèmes anglophone et francophone. « Nous avons commencé l’année dernière avec les classes de SIL, de cours préparatoires, de class I et Class II. Cette année, nous continuons avec les classes de cours élémentaires 1 et 2 ainsi que Class V et Class VI. L’année dernière nous avons distribué près de 3 millions de manuels scolaires. Cette année, nous serons autour de 2,5 millions », explique le coordonateur général du programme dans une interview au quotidien gouvernemental. Ambroise Owotsogo Onguene fait savoir qu’avec environ 2, 5 millions de manuels scolaires, il sera question d’assurer la distribution d’un manuel pour deux élèves dans un premier temps.

- Publicité -

Cependant, ces manuels ne seront pas disponibles dès le premier jour de la rentrée. Car plusieurs étapes sont à franchir dans le processus de distribution, notamment, le recrutement d’un ou de plusieurs distributeurs par appel d’offres national et international. « Le distributeur doit avoir la logistique nécessaire pour couvrir les presque 13 000 écoles primaires publiques du Cameroun. Après le dépôt des manuels, un procès verbal est établi entre le distributeur, le directeur de l’école primaire, l’inspecteur d’arrondissement et le représentant du conseil de gestion de l’école pour s’assurer du dépôt effectif des manuels. », précise Ambroise Owotsogo Onguene.

Il invite les parents à ne pas acheter les livres de français, anglais et Mathématiques. Surtout s’ils portent la mention « Propriété de l’Etat du Cameroun » et « coopération Cameroun- Banque mondiale », car ces livres sont gratuits et interdits de vente. En offrant gratuitement ces trois livres aux élèves, cela permet aux parents de faire une économie de près de 6000 francs par élève.

Par Tatiana Meliedje

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.