Qualification Mondial 2022 : L’Algérie échappe à des sanctions, le Cameroun pas

Elles portent sur plusieurs rencontres des éliminatoires de cette compétition.

0
150
Voici pourquoi le Cameroun est sanctionné

Sur l’ensemble des 65 décisions rendues publiques par la Commission de discipline de la FIFA le 1er mai 2022, le Cameroun est frappé d’une sanction de 10 000F suisse. Le pays des Lions indomptables paie les frais de l’invasion du stade de Japoma le 16 novembre 2021 par les supporters lors du match retour de l’avant-dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Ce jour-là, les fans de la sélection nationale de football fanion du Cameroun n’ont pas résisté au plaisir de saluer la qualification de leurs ambassadeurs devant les Eléphants de la Côte d’ivoire. Violant ainsi l’article 16 des Statuts de la FIFA sur la sécurité pendant les matchs officiels et qui interdit l’invasion de la pelouse par les spectateurs. A l’aller les Ivoiriens avaient pris le dessus sur les Lions indomptables (2-1) sur une pelouse complètement dégradée, que le Cameroun avait récusée, mais avait dû jouer contre sa volonté. Le Brésil et le Canada écopent de la même sanction, pour les mêmes motifs. Plusieurs pays écopent de la même sanction pour le même motif dont le Brésil, l’Angola, l’Arménie et le Canada (double sanction pour ce dernier). La France paiera une amende de 1500 F suisse pour l’utilisation par ses supporters de lasers pendant la rencontre.

- Publicité -

Algérie-Cameroun

Douze des 65 décisions concernent des personnes individuelles, dans le cadre du même tournoi. Parmi, le Chilien Arturo Vidal qui paiera une sanction de 5000 F suisse pour une faute dangereuse sur un joueur équatorien. Le Malawite John Banda lui aussi reçoit un match de suspension pour avoir empêché une occasion presque nette de but contre le Cameroun dans le match Malawi-Cameroun du 13 novembre 2021.

Le nom de l’Algérie ne figure pas parmi les victimes des sanctions. C’est que, à l’observation, la Commission de discipline de la FIFA n’a pas encore ouvert la chemise des matchs de barrage. En considérant la nature des fautes commises par les « indisciplinés » actuels, un message est adressé à l’endroit des acteurs des rencontres des barrages. Le Sénégal par exemple dont des supporters ont utilisé des lasers pour perturber l’adversaire dans le match Sénégal-Egypte, devra s’attendre à une frappe à la hauteur de celle de la France. Le match Algérie-Cameroun pourrait ne pas échapper à la sanction des gardiens du temple de la discipline de la FIFA. Ce match dont le sort a été porté devant cette instance par l’Algérie qui refuse d’accepter la qualification du Cameroun, est un gros morceau pour les « juges ». Même si la FIFA ne semble pas intéressée par l’éventualité de faire rejouer le match, elle pourrait n pas laisser impunis les développements et prolongations de ce match que la partie algérienne entretient à travers les médias.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here