Port de Douala : 1 365 milliards de F CFA et 166 795 emplois générés par an.

0
17
Rassemblement des employés du Port Autonome de Douala

Une étude réalisée en mars 2022 dans le cadre de la Convention d’assistance technique entre le Port Autonome de Douala et l’Institut National de la Statistique révèle l’impact économique de la place portuaire de Douala-Bonabéri.

- Publicité -

Les acteurs de la place portuaire de Douala-Bonabéri ont généré une valeur ajoutée brute évaluée à 1365 milliards de F CFA en moyenne par an. Elle est principalement impulsée par les acteurs indirects qui réalisent en moyenne 78 % du total par an. Ensuite, il y a les acteurs directs qui re présentent en moyenne 14 % de la valeur ajoutée créée par la place portuaire de Douala-Bonabéri. Les acteurs directs élargis affichent une part moyenne de 7% tandis que les contributions des effets induits et des unités de production informelles sont très modestes.

Concernant l’emploi et les salaires, le Port de Douala-Bonabéri génère directement et indirectement 166 795 emplois pour une masse salariale évaluée à 495,2 milliards de FCFA sur l’année de référence 2019. Dans les emplois directs, l’on dénombre 15 184 emplois, dont 9 708 emplois pour les acteurs directs, 5 993 emplois pour les acteurs directs élargis, 1 674 emplois générés par les effets induits et 457 emplois créés par les unités de production informelle installées aux environs de la plateforme portuaire. Les emplois indirects se chiffrent à 148 963 unités.

Les salaires directs se chiffrent à 65,4 milliards de F CFA dont 45,5 milliards pour les acteurs directs, 18,9 milliards pour les acteurs directs élargis, environ 0,8 milliard pour les effets induits et 0,1 milliard versé par les unités de production informelles. Les salaires indirects sont évalués à 429,8 milliards de F CFA et représentent 86,8 % du total des salaires générés par la place portuaire.

Pour ce qui est de la part à la création de richesse de la ville de Douala mesurée par son Produit Local Brut (PLBD), les résultats obtenus montrent que la contribution totale des acteurs de la place portuaire varie entre 12 et 14 % au cours de la période 2016-2020, atteignant le pic de 13,6 % en 2019. Les acteurs indirects occupent la première place avec une contribution moyenne annuelle de 8,5 % à la richesse créée par la ville de Douala. Les acteurs directs viennent ensuite avec une part moyenne d’environ 3% par an et les acteurs directs élargis ont une contribution annuelle moyenne de 1,4 % au PLBD. Les activités induites et des unités de production informelles ont une contribution presque nulle au PLBD.

Au niveau de la richesse nationale mesurée par le PIB, la contribution des acteurs de la place portuaire a un poids moyen d’environ 6,2 % par an au cours de la période 2016-2020. Elle est également dominée par les acteurs indirects qui ont une part d’environ 4,9 % en moyenne annuelle au cours de la période sous revue. Les acteurs directs contribuent en moyenne annuelle pour 0,9 % à l’économie nationale et les acteurs directs élargis contribuent pour 0,42 % au PIB. Les poids des activités induites et des unités de production informelles sont quasiment nuls au PIB.

Concernant l’emploi, la contribution totale des acteurs de la place portuaire à l’emploi de la ville de Douala est évaluée à 7% et à 2 % au niveau national en 2019. Les emplois indirects représentent une part importante avec 5,6 % suivie par les acteurs directs avec 0,7 % des emplois de la ville de Douala.

Les résultats de cette étude illustrent à suffisance l’importance de la plateforme portuaire de Douala Bonabéri aussi bien au niveau local que national. Cependant, l’impact de cette plateforme au niveau sous régional n’est pas négligeable. De ce fait, l’étude suggère d’étendre cette étude au niveau sous régional, notamment dans les pays de l’hinterland comme la Ré publique Centrafricaine et le Tchad, qui utilisent le port de Douala-Bonabéri dans leurs processus d’échange avec l’extérieure ; d’actualiser cette étude à une fréquence de trois ans par exemple. En outre, afin de capitaliser les atouts du Port de Douala Bonabéri et asseoir la position de leader qu’il occupe, une autre étude relative à la satisfaction de ses utilisateurs et des principaux partenaires du PAD, pourrait également être envisagée.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.