Partenariat : Afriland First Bank et Proparco signent 10 milliards

0
146

L’accord a été scellé hier à Douala par des hauts cadres des deux institutions.

- Publicité -

Afriland First Bank et Proparco viennent de signer une convention d’un montant de 10 milliards. L’accord scellé hier à Douala par Alphonse Nafack, Administrateur Directeur Général d’Afriland First Bank et Remy Rioux, Directeur General du groupe AFD va permettre à la banque camerounaise d’émettre des instruments du commerce international pour des montants allant jusqu’à 15 millions d’euros.

Depuis 2017, Proparco a lancé un programme de garantie des transactions de Trade Finance. Il vise à soutenir le développement du commerce dans ses zones d’intervention. « En garantissant les instruments de Trade Finance des banques partenaires auprès de leurs correspondants bancaires, Proparco sécurise les transactions et facilite le développement des relations commerciales entre importateurs et exportateurs. Cette signature intervient ainsi dans le cadre de ce programme.

Ce projet a un impact significatif car il soutient la banque sur les marchés internationaux et encourage les banques étrangères à accroître leurs opérations de Trade Finance avec Afriland First Bank et ses clients locaux. «Avec la signature de cette garantie d’opérations avec PROPARCO, Afriland First Bank passera à 20 le nombre de partenaires internationaux pour un cumul de lignes de Trade finance de 222 millions d’euros (146 milliards de F CFA). Dans un environnement caractérisé par le de- risking des banques africaines sur le plan international, Afriland First Bank s’entoure chaque jour des moyens et partenaires internationaux de renom afin de satisfaire sa clientèle sur les opérations internationales», souligne Pierre Kammogne, directeur des Institutions financières et Trésorerie à Afriland First Bank.

Selon les experts de la finance, le trade finance est un ensemble de techniques et de produits financiers destinés à financer et à accompagner les opérations du commerce international. Parmi ces produits financiers, l’on retrouve principalement le crédit documentaire (Credoc) et la  sa banque de remettre les documents à la banque de l’importateur ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.