Orange Digital Center : plus de 2500 personnes formées

Cette structure qui existe depuis juin 2020 a déjà accompagné plus de 20  start up camerounaises avec plus de 300 emplois crées.

Plus de 2500 personnes dont 38% des femmes ont déjà  bénéficié d’une formation dans le domaine du numérique grâce à Orange Digital Center. Opérationnel depuis juin 2020, ce centre se positionne comme un levier de l’accès au numérique à tous. La structure mise en place par l’opérateur de téléphonie mobile s’est donnée pour objectif de contribuer à réduire la fracture numérique ainsi que le chômage. Ses offres d’accompagnement sont variées et vont  de la culture numérique, de l’innovation  au dynamisme entrepreneurial. Les programmes accessibles gratuitement s’adressent à diverses couches sociales. Des enfants de 7 à 14 ans, aux adultes, passant par des jeunes qui sont en décrochage scolaire, des associations etc. Le centre a surtout la notoriété d’être un laboratoire de jeunes entrepreneurs ingénieux.

Après plus de deux années d’activités, Orange Digital Center  revendique l’accompagnement de 20 start up et plus de 2000 projets évalués dans le cadre de diverses compétitions, notamment Poesam,  Orange Summer Challenge. Les projets portés par les jeunes entrepreneurs concernent plusieurs domaines. La santé, l’agriculture, le transport, avec un bon nombre de ces projets qui ont déjà du succès au-delà du Cameroun.  Les apprenants de ce centre sont généralement sélectionnés au terme d’un processus d’appel à candidatures. Les chiffres font aussi état  de 117 certification délivrées, 340 emplois crées dont 280 en CDI, CDD et stages rémunérés  majoritairement dans les secteurs des banque, IT et Télécoms. En effet, cette branche d’Orange Cameroun  ne porte pas seulement sur la formation. L’entreprise a développé une stratégie d’employabilité qui permet à tout apprenant  de  s’insérer au plan socioprofessionnel. Soit via une entreprise soit à son propre compte. Pour la première option, Orange Digital Center  contribue aussi  à la mise en relation  avec les  entreprises en  cas d’éventuels besoins.  Un autre volet remarquable porte sur les stages de première expérience professionnelle. Le centre offre l’opportunité aux jeunes diplômés de se familiariser avec le monde professionnel. L’idée étant de donner un coup de pouce aux jeunes chercheurs d’emplois qui sont souvent confrontés à l’exigence d’une expérience préalable.

   Pour ces trois premières années, Soit entre 2020 et 2023, c’est au total, 30 millions d’euros ( environ 20 milliards de FCFA)  qui sont affectés au projet. 20 millions mobilisés par Orange  et 10  millions de contribution de la banque mondiale et de la GIZ. Orange Digital center est par ailleurs soutenu par le fonds d’investissement Orange Ventures qui met à disposition 50 millions d’Euros pour l’Afrique et le Moyen Orient.  Ses actions s’ajoutent à celles de la fondation Orange qui a déjà permis de déployer une vingtaine d’écoles numériques à travers le pays .

- Publicité -
Article précédentCampagne sénatoriale 2023 : Yaoundé 5 se lance
Article suivantNécrologie : le groupe Macase en deuil
Tatiana Meliedje
Tatiana Meliedje est titulaire d'une licence en journalisme obtenue en 2014. Elle a une expérience diversifiée en presse écrite, télévision et en radio. Finaliste de la bourse RFI Ghislaine Dupont & Claude Verlon 2020, elle a ainsi figuré dans le top 10 des jeunes journalistes radio d’Afrique Francophone. Après des débuts dans la capitale camerounaise Yaoundé, elle est basée aujourd’hui à Douala, et travaille en tant que correspondante du journal d’expression économique Défis Actuels et de son site Newsducamer.com. Une orientation professionnelle soutenue par une formation en journalisme économique offerte en 2019 par le bureau pays de la Banque mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.