Mtn elite two : Éloigné de sa base, Aigle de la Menoua crie à l’iniquité et à l’injustice

0
158

Dans un courrier adressé au secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), avec copie au secrétaire général du Conseil transitoire du football professionnel (CTFP), Gautier Lomissi fait «constater que la programmation des matchs de l’Aigle royal de la Menoua en dehors de la ville de Dschang serait inéquitable et injustifiée ». Le président de l’AS Aigle de la Menoua fait observer que, « il a été admis ce jour que les clubs du nord-ouest, nonobstant le climat d’insécurité…recevront leurs matchs à domicile dans la ville de Bamenda, et le club Ngaoundéré FC qui n’a pas de pelouse, a d’ores et déjà reçu l’Aigle royal de la Menoua au stade Ndoumbe Oumar lors de la première journée ».

- Publicité -

L’Oiseau de la Menoua s’appuie sur les accords conclus au démarrage de la saison, sous l’égide de la Fécafoot : « Il a été rappelé lors de la réunion tripartite tenue avec les présidents de clubs de la Ligue 2 (Sic), que le championnat professionnel de cette catégorie ne donnerait pas lieu à des regroupements comme celui de Ligue 1, et qu’en conséquence, chaque club devrait recevoir ses matchs à domicile», rappelle-t-il. Indiquant que cela « avait immédiatement été annoncé au public sportif de la Menoua qui ne saurait accepter un tel revirement de la ‘’nouvelle Fécafoot’’ qui tient pourtant ses promesses».

Pourtant le stade du Cénajes a été rénové par la mairie

Le président d’El Pacha soutient alors qu’« il serait inéquitable que sur 13 clubs engagés au Championnat professionnel Ligue 2 (Sic), un seul soit contraint de façon arbitraire à disputer tous ses matchs à l’extérieur ». Se sentant fondé à croire que, et surtout redoutant qu’« une telle discrimination fausserait les résultats sportifs, exposerait le club à des dépenses additionnelles et surtout priverait le public sportif de la Menoua du football ». Tout en rappelant que « l’Aigle royal de la Menoua qui est l’un des clubs mythiques les plus anciens du Cameroun, ne mérite pas un tel traitement ».

En effet, à ce jour, seul le club phare de la Menoua reçoit ailleurs que dans sa base. Et pourtant, le stade du Cénajes de Dschang vient d’être réhabilité par la mairie de la ville universitaire de l’Ouest, notamment l’aire de jeu, les vestiaires et la clôture. Mais la Fécafoot new look ne s’en montre pas intéressé. D’où ce « recours » à elle servi, avec comme objet, «Homologation du stade Cenajes de Dschang pour le respect de l’équité sportive ». Benjamin Banlock et Paul Mebizo, les destinataires du courrier respectivement pour le compte de la Fécafoot et du CTFP, devront trouver une solution (satisfaisante) avant le match de la 3ème journée dans la poule A au stade omnisport de Bamendzi par Bafoussam qui oppose Aigle à Rangers FC de Bafut ce 13 avril 2022. Après s’être déplacé à Ngaoundéré en première journée, Aigle a fait escale à Yaoundé pour affronter AS FAP local, avant de retrouver l’Ouest où il n’a pas été programmé dans sa ville pourtant dotée d’une infrastructure aux qualités techniques améliorées par la rénovation décidée par la mairie de Dschang.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.